Bilan

A chacun son complément alimentaire!

Ils promettent de soulager les problèmes de sommeil, d’articulation ou de fatigue et suscitent l’engouement du public, malgré une faible traçabilité ou une efficacité parfois controversée.

  • Les compléments alimentaires sont utilisés en cas de consommation insuffisante de légumes et de fruits frais.

    Crédits: jpfoto / Multi-bits/getty images
  • Ferme de production de spiruline en Equateur: des algues utilisées pour les carences en fer.

    Crédits: Dr

Deux familles s’opposent et se complètent dans notre assiette: les macronutriments d’un côté, qui apportent de l’énergie au corps (les glucides, lipides et protéines). De l’autre, les micronutriments: vitamines, minéraux ou oligo-éléments qui n’apportent aucune énergie, mais sont essentiels aux millions d’opérations chimiques du corps pour son bon fonctionnement quotidien. Sans ces vitamines et minéraux, la vie cellulaire ne serait pas possible. 

Dans une alimentation variée avec beaucoup de légumes et de fruits frais, inutile de prendre des compléments. Mais «seule 3% de la population suisse mange au moins cinq fruits et légumes par jour, ce qui est largement insuffisant», commente Jean-Philippe de Toledo, président du groupe Pharmacie Principale. 

Les carences en micronutriments sont connues: nous manquons de vitamine D, synthétisée avec le soleil, plus rare durant l’hiver. Mais il y a aussi le zinc: «80% des Suisses sont carencés en zinc», affirme Jean-Philippe de Toledo. Cet oligo-élément «joue un rôle essentiel dans plus de 200 réactions de l’organisme et renforce le système immunitaire. Il prévient les infections en temps de grippe comme en ce moment.» Autre carence fréquemment identifiée, celle en vitamine B, que l’on rencontre dans les groupes à risque comme les alcooliques, les grands consommateurs de café ou de thé et les personnes âgées. «Les complexes vitaminés du groupe B sont efficaces contre les effets négatifs du stress, de l’alcool, de la pollution. Les véganes manquent aussi souvent de vitamine B12», ajoute encore Jean-Philippe de Toledo dont le père, décédé centenaire, prenait un comprimé de complexe B par jour dès l’âge de 60 ans. 

Alimentation carencée, stress, pollution, ou manque d’exercice physique, tous les ingrédients sont là pour déséquilibrer les organismes. Les statistiques manquent cruellement en Suisse, mais celles de l’Europe et de la France voisine expriment le dynamisme du marché des compléments dont la croissance dépasse les 5% chaque année. La majorité des ventes (51% en France) se font en pharmacie. «Les compléments sont un segment très important dans nos 8 points de vente», confirme le patron du groupe Pharmacie Principale. 

Reflets de notre époque, les compléments les plus vendus sont ceux qui ciblent le stress, le mauvais sommeil et la fatigue chronique. Comme la mélatonine (hormone du sommeil) et les cures de magnésium, toutes deux en forte hausse. Arrivent ensuite la digestion et le transit avec notamment les probiotiques ou encore les articulations et l’arthrose ciblées par la glucosamine. 

Jean-Philippe de Toledo, président du groupe Pharmacie Principale (Crédits: Dr)

Nouveaux ingrédients

Le marché des compléments se montre aussi innovant avec de nouveaux ingrédients, baptisés «novel foods», officiellement recensés par l’Union européenne depuis 1997. Les novel foods regroupent plus de 130 végétaux ou micro-organismes utilisés dans les compléments alimentaires de nouvelle génération. 

A Genève, Renaud Langel a lancé la marque Algorigin en 2014, après avoir découvert «le potentiel des algues et leur impact sur le rééquilibrage et la santé». Avec 8 compléments à base d’algues, Algorigin cible le public carencé en fer, mais aussi les personnes «véganes, les végétariens qui cherchent des solutions non animales, détaille Renaud Langel. Nous accompagnons aussi l’équipe de hockey du Genève-Servette avec de l’élixir de spiruline concentré en phycocyanine: c’est ce pigment bleu qu’on trouve dans les algues, très anti-inflammatoire et antioxydant. Ou encore la spiruline fer pour les femmes dont les règles abondantes peuvent provoquer des carences en fer.» 

A chaque profil, son complément. «Pour les personnes actives, le plus important c’est le magnésium, le zinc et le thé vert, déclare Jean-Philippe de Toledo, car l’activité professionnelle génère un stress important et le stress effondre les capacités de notre système immunitaire.» 


Quelle efficacité?

Etudes Malgré les milliers d’études scientifiques qui leur sont consacrés, il est difficile de se faire une opinion sur les effets des compléments alimentaires. Ils seraient efficaces selon les fabricants ou les naturopathes, mais inutiles selon les scientifiques. Au Canada, l’Hôpital de Toronto a compilé cette année 173 travaux publiés entre 2012 et 2017. Il a conclu à l’absence d’impact des compléments sur la santé cardiovasculaire. En France, deux médecins ont consacré un livre de 300 pages «Tout sur les compléments alimentaires», passant au crible 155 compléments. S’ils rappellent à chaque page l’absence de preuve scientifique, ils n’en listent pas moins les bénéfices supposés de chaque complément en remettant la décision finale au consommateur. 

Nivez C Photoa
Catherine Nivez

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste en France depuis 1990, d’abord comme reporter et journaliste dans le secteur de la musique, puis dans les nouvelles technologies, internet et l’entrepreneuriat. Après 20 ans en France, j’ai migré en Suisse et à Genève ou je vis et travaille désormais sur ma nouvelle passion: l’alimentation et la santé.

J’ai fait l’essentiel de mon parcours dans l’audiovisuel français (France Inter, France Info, Europe1, ou encore Canal+). Désormais journaliste freelance en Suisse, j’ai signé une série d’articles pour le quotidien suisse-romand Le Temps et travaille désormais pour BILAN où je tiens la rubrique mensuelle « Santé & Nutrition ».

Vous pouvez aussi me retrouver sur mes blogs : www.suisse-entrepreneurs.com, galerie de portraits des entrepreneurs que je côtoie en Suisse, et sur LE BONJUS mon nouveau blog consacré aux jus et à l’alimentation.

Du même auteur:

Philip Queffelec, l’avion dans le sang
Xavier Casile, le pubard de la Suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."