Bilan

2016, une grande année?

Le millésime 2016 sera exceptionnel À Bordeaux, mais plus inégal en Suisse. tour d’horizon et Avis d’experts.
  • Bordeaux

    Crédits: Duvignau/Reuters
  • Valais

    Crédits: Maire
  • Vaud

    Crédits: Maeder
  • Genève

    Crédits: Abensur

Bordelais: excellence

Les experts annoncent n’avoir jamais vu un tel millésime; 2016 repousserait même les limites de l’excellence, selon l’œnologue Michel Rolland. «2016 restera dans les mémoires pour sa pluviométrie record: entre 600 et 700 mm de pluie sur les six premiers mois de l’année (le double d’une année normalement pluvieuse).» Puis le climat durant les mois de juin et juillet a été très favorable à la vigne avec un mois de septembre sec. «Ces vendanges, sans doute les plus longues de l’histoire, n’ont jamais été aussi paisibles.» 

Valais: générosité

«Renouant avec un volume de vendange «normal», 2016 offre un millésime plutôt généreux mais équilibré par rapport aux quatre dernières années de faible récolte», indique Emmanuel Charpin, ingénieur œnologue au Clos de Tsampéhro. «La qualité des vins sera intimement liée aux choix stratégiques de l’encaveur, par son bon contrôle de la pression fongique au printemps et au début de l’été, mais aussi par une maîtrise des rendements, plus généreux que ces dernières années, qui l’auront peut-être tenté de céder à la surproduction. En fonction de ces critères, on observera certainement une hétérogénéité dans la qualité des vins obtenus. Le millésime 2016 offre des vins de fraîcheur, d’élégance et de finesse, aux arômes soutenus préservés par des journées chaudes et des nuits fraîches. Un millésime de contraste au grand potentiel pour les vignerons les plus engagés.»

Vaud: élégance

«Les vignerons connaissent des inquiétudes légitimes, avec les pluies abondantes jusqu’en juillet qui ont favorisé l’apparition du mildiou, faisant perdre leur récolte à certains. Malgré tout, le millésime 2016 offre une vendange quand même assez généreuse comparée à 2015, surtout en Valais et dans le canton de Vaud», commente Jérôme Aké Béda, sommelier à l’Auberge de l’Onde à Saint-Saphorin. «Après les dégustations au tonneau, j’ai rapidement remarqué que 2016 offrait des vins élégants et très digestes. Je pourrais même affirmer que les vignerons sont «déçus en bien».

Autant dans les rouges que les blancs, le profil des vins reste digeste avec beaucoup de «buvabilité». Les chasselas en particulier sont félins et bâtis sur l’élégance avec énormément de fraîcheur en bouche. Dans leur jeunesse, certains vont jusqu’à offrir des profils aromatiques variétaux en «sauvignonnant»; mais ces arômes variétaux disparaîtront dans les mois qui suivront leur vieillissement et étonneront plus d’un dans la garde. En conclusion, je dirais que l’année 2016 est une année aboutie.»

Genève: fraîcheur

«L’année 2016 a causé quelques soucis climatiques à la viticulture genevoise, avec un premier semestre frais et maussade et surtout des dégâts de gel de printemps qui ont affecté les vignobles proches du Rhône», explique Bernard Rochaix, du domaine Les Perrières à Peissy. «Dès le 10 juillet, renversement de tendance. Une 

deuxième partie de saison magnifique nous accompagne jusqu’à la fin des vendanges. La récolte genevoise s’est déroulée de fin septembre à début novembre, ce qui reflète bien la diversité de l’encépagement de notre canton car toutes les variétés n’ont pas les mêmes dates de récolte. Sans avoir la richesse exceptionnelle du millésime 2015, porté par un ensoleillement «hors normes» et caractérisé par des vins très riches et capiteux, 2016 nous offre des vins plus équilibrés et plus caractéristiques à nos régions.

Une magnifique période de maturation et une récolte relativement tardive nous apportent le côté floral et fruité tout en gardant un très bel équilibre alcool-acidité. Ces vins tout en fraîcheur sont particulièrement friands. Après la richesse des 2015, les blancs retrouvent l’équilibre que nous leur préférons. Les rouges sont aussi portés par le fruit et la fraîcheur tout en gardant un corps et une rondeur des plus plaisants.»

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."