Bilan

20 questions d’Epicure Julien Tornare

20 questions d’Epicure Julien Tornare

Crédits: Zenith

Le CEO de Zenith termine une année exceptionnelle durant laquelle la marque a célébré le 50e anniversaire de son fameux mouvement El Primero dans plus de 18 villes autour du monde. La manufacture continue son retour sur le devant de la scène, notamment avec sa collection Defy qui repousse les limites de l’innovation horlogère. Les occasions de célébrer la marque ne manquent pas.

Plutôt rouge, blanc ou rosé?

Rouge, sans hésitation.

Plutôt vin suisse, italien, français ou Nouveau-Monde?

Français ou italien, selon le genre d’ambiance. Mais j’apprécie aussi les vins suisses.

A quelles occasions ouvrez-vous du champagne?

Pour faire plaisir à ma femme… Pendant ce temps, je peux me focaliser sur le vin rouge.

Quelle bouteille ouvrez-vous pour faire plaisir à votre conjoint?

Un Ruinart blanc de blanc.

Et la bouteille pour célébrer un contrat signé?

Un Lynch-Bages 2000.

Combien de bouteilles possédez-vous dans votre cave à vin?

Environ 900.

Si vous pouviez acheter un vignoble, où serait-il?

En Valais, j’adore la région et ses vins.

Quel est votre meilleur souvenir lié au vin?

J’en ai un nombre infini… Des grands moments d’émotion, toujours entouré de gens que j’aime.

Quel est votre vin suisse préféré?

La Cayas 2013 de Jean-René Germanier.

Est-ce que l’étiquette influence votre choix du vin?

Honnêtement…oui, un peu.

L’adresse d’un restaurant que vous ne donnerez qu’à nos lecteurs?

Je suis un inconditionnel de l’Auberge d’Onex.

Un dîner parfait, c’est quoi pour vous?

Ma femme et mes meilleurs amis, un grand vin et des plats cuisinés.

Etes-vous un cordon bleu?

Malheureusement non, mais c’est dans ma «to do list» pour ma retraite.

Pouvez-vous nous donner votre recette secrète?

C’est le poulet au curry… Il faut y ajouter 18 épices différentes.

Votre plat préféré?

L’oreille d’éléphant – escalope panée bien fine – avec des pommes de terre rôties d’une amie qu’on appelle Yaya.

Quel est le meilleur accord mets et vins, selon vous?

Un filet de bœuf avec un Côte-Rôtie ou un Pauillac.

Si je vous dis «madeleine de votre enfance», qu’est-ce que cela vous évoque?

Les pâtes bolognaise de ma mère.

Deux verres de vin par jour, c’est bon pour la santé?

J’espère, pour moi et beaucoup d’autres…

Vos pronostics sur la tendance food de demain?

Optimiste… Car il y aura toujours des épicuriens et épicuriennes, donc les graines ne domineront pas nos palais de sitôt.

Vos secrets pour rester en forme?

Une alimentation équilibrée, du sport et limiter le sucre même si je suis un bec à miel.

Chantal De Senger
Chantal de Senger

JOURNALISTE

Lui écrire

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève (IHEID) en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l'Université de Genève. Après avoir hésité à travailler dans une organisation internationale, elle décide de débuter sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Depuis 2010, Chantal est journaliste pour le magazine Bilan. Elle contribue aux grands dossiers de couverture, réalise avec passion des portraits d'entrepreneurs, met en avant les PME et les startups de la région romande. En grande amatrice de vin et de gastronomie, elle a lancé le supplément Au fil du goût, encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal est depuis 2019 rédactrice en chef adjointe du magazine Bilan et responsable du hors série national Luxe by Bilan et Luxe by Finanz und Wirtschaft.

Du même auteur:

Le road show de DSK passe par Genève
Genève accueille le premier salon suisse du champagne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."