Bilan

Tessin: marché immobilier durablement sous pression

Confronté à un taux de vacance record et à une démographie déclinante, le marché immobilier tessinois est actuellement en surchauffe et aura sans doute besoin de plusieurs années pour revenir à l'équilibre.

Le marché immobilier tessinois est actuellement en surchauffe et aura sans doute besoin de plusieurs années pour revenir à l'équilibre.

Crédits: DR

Il est même "clairement en surpoids", selon le président de la Chambre tessinoise de l'économie foncière (Catef) Gianluigi Piazzini, qui souligne que le canton italophone compte actuellement officiellement 7000 logements vacants. "En réalité, il y en a plus, et avec une occupation moyenne de deux personnes par logement, c'est comme si Locarno avait été engloutie par un trou noir", image-t-il.

Dans un entretien publié mercredi par l'antenne locale de l'institut de recherche conjoncturelle BAK Economics, le responsable déplore une "énorme immobilisation" où les nouveaux biens mettent sous pression le parc de logements existants, en particulier ceux qui commencent à accuser le poids des années.

"Je pense que le marché aura besoin de plusieurs années pour retrouver son équilibre", a poursuivi M. Piazzini, qui souligne, outre l'excédent d'offre et le déclin démographique, une "certaine résistance à la rénovation et au réaménagement, très exigeants sur le plan financier".

Revenant sur les effets de la pandémie, le président de la Catef s'est félicité des bons résultats obtenus dans le cadre des négociations entre propriétaires et locataires, qualifiées de "solutions convenues sur une base spontanée, sans modèles imposés inutilement".

Sur une note plus locale, M. Piazzini a réitéré son opposition à l'initiative cantonale visant à introduire un formulaire en début de bail, sur laquelle la population tessinoise sera appelée à se prononcer le 26 septembre. Selon lui, "il est vraiment déplacé de parler de pénurie avec le taux de vacance que nous connaissons".

Rappelant que tant le Grand Conseil que le Conseil d'État se sont prononcés contre le texte, il assure que "d'Airolo à Chiasso, nous avons des disponibilités pour tous les budgets pour de nombreuses années".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."