Bilan

Optimiser le courtage immobilier en trouvant les spécialistes

La start-up Bestag estime à 13% la proportion de ventes immobilières réalisées par les courtiers les plus qualifiés. Son étude démontre des différences marquées entre les cantons.

Dans l'étude de Bestag, Genève fait partie des mauvais élèves lorsqu'il s'agit de choisir "le bon" courtier.

Crédits: DR

Et si les ventes immobilières se réalisaient sans les meilleurs courtiers ? Bestag a développé un logiciel analytique pour analyser le marché. La start-up zurichoise estime que seules 13% des ventes immobilières sont confiées aux courtiers les plus qualifiés pour les réaliser.

Multiples critères

Pour savoir si un courtier fait partie des plus qualifiés ou non pour un bien, la start-up a défini quinze critères. Parmi eux: la spécialisation dans un type de bien ou de région d'activité, leurs performances dans le passé, la qualité de leurs annonces ou encore leur portefeuille d'acheteurs. Ensuite, l'analyse détermine les trois courtiers les plus compétents pour chaque vente. Le constat est le suivant: des cantons comme Genève, Neuchâtel, Berne ou Vaud sont en-dessous de la moyenne nationale. A Genève par exemple, seules 7,5% des ventes sont réalisées par l'un des trois meilleurs courtiers défini. Au contraire, le canton du Jura brille au niveau romand avec une moyenne de 20,7%.

Crédits: Bestag.

Un problème; une solution

La situation permet à Bestag de proposer sa solution, à savoir une formule pour établir le contact ainsi qu'un contrat de rémunération des courtiers. C'est sur cette mise en relation que repose le business model de Bestag, puisqu'elle perçoit un pourcentage sur la commission du courtier.

Patrice Choffat. DR.


Quant au développement de la start-up, il suit son court. Le Lausannois d'origine Patrice Choffat s'est associé à Francisco Hernandez pour créer la société. En tout, un million de francs a été investi entre 300'000 francs de fonds propres et le manque à gagner. Les deux associés ont en effet quitté leurs fonctions de cadres supérieurs respectivement à Zurich Assurance et dans une banque cantonale. Une troisième personne a rejoint le projet. Il s'agit de Céline Dahl Rocha, responsable clientère pour le canton de Vaud. Elle a suivi une formation d'architecte à l'EPFL avant de se lancer dans le courtage immobilier.

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."