Bilan

Neuf réalisations romandes remarquables

Pour la 5e édition des prix Bilan de l’immobilier, un jury d'une douzaune de professionnels a distingué neuf constructions de grande qualité. Présentation
  • Crédits: Thomas Jantscher
  • Catégorie résidentiel

    Les Balcons du Mont, Le Mont-sur-Lausanne (VD)

    Par le bureau CCHE pour les Retraites Populaires

    Il s’agit de la seule tour construite en région lausannoise sans opposition, avec de surcroît la contrainte de proposer des logements à loyer abordable (240 fr. le m2 par année). Haute de 18 niveaux et comptant 71 logements, cette tour offre à la fois une densification intelligente, une efficacité du plan, une construction simple et une efficacité économique. Le jury salue unanimement la témérité de réaliser une tour de logements alors que les rares tours construites récemment en Suisse accueillent des bureaux. Par ailleurs, cet immeuble a le mérite d’amener une cohérence à ce quartier.

    Crédits: Thomas Jantscher
  • Catégorie Villa

    Villa Passer, Lausanne (VD)

    Par designlab-construction pour Isabelle Falconnier et Christophe Passer;

    Après de vifs débats, le jury s’est finalement prononcé en faveur de cette villa, non pas pour son esthétique, mais pour les contraintes et les défis relevés, lesquels ont été particulièrement difficiles pour le bureau de Patrick Devanthéry, Thierry Décosterd et José-Antonio Ramos. Le jury a surtout apprécié la solution trouvée pour ce site urbain compliqué (parcelle de forme triangulaire), avec peu de moyens financiers à disposition (900 000 fr. en tout et pour tout). Ces deux contraintes et le terrain légèrement en pente ont été les moteurs du projet. Il s’agit d’une construction entièrement préfabriquée par l’entreprise Renggli, rapide à mettre en œuvre.

    Crédits: Ruben Wyttenbach
  • Catégorie bâtiment public-collectif

    Le collège de la Servanne, Bex (VD)

    Par le bureau Jean-Baptiste Ferrari et Associés pour la commune de Bex

    Ce nouveau bâtiment accueille 18 salles de cours ainsi qu’une importante salle de gymnastique.

    Il a été construit sur un site difficile: entre une colline et une rue animée et en pleine zone inondable. De ce fait, l’école a dû être surélevée d’environ 50 cm afin de répondre aux normes de sécurité en vigueur. Le projet réalisé est issu d’un concours SIA. Le jury a relevé les solutions simples, peu onéreuses et très rationnelles mises en place. Elles permettent de préserver le préau de la rue. A noter qu’en cours de chantier, et au vu de l’excellente maîtrise des coûts, il a été décidé d’ajouter une extension au bâtiment afin d’anticiper à plus long terme la croissance de la population.

    Crédits: Thomas Jantscher
  • Catégorie aménagement extérieur

    La renaturation de l’Aire (GE)

    Par le groupement pluridisciplinaire Superpositions constitué des sociétés suivantes: Georges Descombes, architecte; Atelier Descombes & Rampini, architectes; Biotec, biologie appliquée; B+C, ingénieurs hydrauliciens; ZS, ingénieurs civils. Le maître d’œuvre étant l’Etat de Genève

    Inaugurée le 10 juin dernier, la troisième étape de la renaturation de la rivière de l’Aire est le chantier le plus conséquent de ce vaste programme initié en 2001 et qui aura coûté 70 millions de francs. Le jury a remarqué le gros travail effectué en amont avec la population, les propriétaires et les riverains, ainsi que la simplicité apparente du geste: tracer une diagonale et laisser la nature agir ensuite. Cette réalisation a reçu déjà trois prix, notamment de la part de la section genevoise de la Société suisse des ingénieurs et architectes.

    Crédits: Fabio Chironi
  • Catégorie ensemble résidentiel

    Nouveau quartier de Sébeillon, Lausanne (VD)

    Par le bureau Bakker & Blanc pour la direction de fonds de placement immobilier suisse Realstone;

    Bâti sur un ancien terrain de la Poste et des CFF, ce nouveau quartier est né dans le cadre du schéma directeur de l’Ouest lausannois. Fruit d’un investissement de l’ordre de 150 millions de francs, Sébeillon est désormais emblématique du renouveau de cette région. Cet ensemble comprend 356 logements répartis dans cinq immeubles. Realstone a tenu à favoriser le développement d’une vie de village à l’intérieur même d’une zone entièrement piétonne. La mixité se traduit par l’ouverture d’une crèche de 44 places et de 27 appartements de 2,5 pièces destinés aux seniors. On trouve une créativité dans la typologie des logements qui reflète la mixité introduite. En outre, le jury a également apprécié l’effort fait sur les façades (avec de la pierre naturelle des Grisons) alors qu’il y a une majorité de logements sociaux. Enfin, 60% de la production d’eau chaude sanitaire est assurée par des panneaux solaires.

    Crédits: Noam Perakis
  • Catégorie patrimoine architectural

    Montagne Alternative à Commeire (VS)

    Par le bureau designlab-intérieurs pour Benoit Greindl et Ludovic Orts

    Le jury a voulu récompenser à la fois le maître d’ouvrage et la qualité de la réhabilitation. Huit granges auront été patiemment restaurées pour pouvoir accueillir une nouvelle forme de tourisme. Ce projet a pour but de redonner vie à ce village accroché à la pente. Il s’est achevé pour la partie construction en été 2015 avec la dernière maison de ce village réhabilité: l’Agora, seule maison de pierre située en son cœur et qui est destinée à la réunion et à la restauration des hôtes. Les socles de pierre ont été restaurés, drainés et renforcés, les parois de madriers redressées, les charpentes remontées, tous les bois conservés nettoyés et les planchers mis à nu. Des ouvertures en verre ont été créées.

    Crédits: Sébastien Albert
  • Catégorie rénovation

    Siège administratif de la Société Privée de Gérance (GE)

    Par le bureau Fossati pour la SPG 

    Ce projet qui vient d’être livré consistait à rénover et à surélever le siège de la SPG. Les travaux, démarrés en 2012, se sont étendus jusqu’à mars 2016. Cette opération est issue d’un concours international qui a récompensé le bureau italien de l’architecte Giovanni Vaccarini. Ce dernier a été accompagné par un pool de mandataires locaux, à commencer par le bureau d’architectes Fossati. Le défi relevé était triple: créer une identité visuelle renouvelée et avant-gardiste, maintenir les fonctionnalités du bâtiment durant toute la durée des travaux et obtenir des performances énergétiques en phase avec une société à 2000 W.

    Le bâtiment certifié Minergie consomme, après mesure, 60% de moins de chauffage et 60% de moins d’électricité au mètre carré, soit un gain de 60 000 fr. sur les charges d’exploitation annuelles.

    Crédits: Adrien Buchet
  • Catégorie bâtiment commercial et/ou administratif

    UBS Rhône, Genève (GE)

    Par le bureau Richter Dahl Rocha & Associés pour UBS

    Le jury a considéré que cette réalisation devait être intégrée à la catégorie des bâtiments neufs. En fait, dans le quadrilatère concerné, un bâtiment a été supprimé, un immeuble démoli et reconstruit, tandis qu’un autre a vu ses façades maintenues. Fruit d’un concours privé lancé par UBS, le projet réalisé a convaincu le jury. Dans ce quartier prestigieux, le résultat final est une réussite. L’objectif était de redynamiser cet îlot historique. Il a été atteint. Non seulement le passage des Lions (créé en 1911) a été subtilement mis en valeur, mais une arcade couverte le long de la rue du Commerce et l’ouverture d’une liaison entre la rotonde du passage des Lions et la rue du Commerce ont vu le jour.

    Crédits: Studio Banana
  • Catégorie rénovation intérieure

    Siège administratif de la Fondation pour les terrains industriels (GE)

    Par le Studio Banana pour la FTI

    La transformation du siège de la FTI reflète parfaitement le changement de philosophie d’entreprise mené par Yves Cretegny, son directeur général. Avant, les équipes fonctionnaient dans une sorte d’enclos fermé.

    Le projet s’est réalisé de manière participative. Les employés de chaque service ont été intégrés dans la réflexion dès le début. Pour 400 000 fr., les 600 m2 disponibles ont été transformés en clusters, avec une couleur spécifique pour chaque service. Précisons que le chantier devait durer au maximum dix semaines.

    Crédits: Studio Banana

Cette année, pour la 5e édition de ses Prix de l’immobilier, Bilan s’est associé avec l’Association suisse de l’économie immobilière (SVIT). Créée en 1933, elle compte en Suisse plus de 2000 entreprises réunissant plus de 25 000 spécialistes de l’immobilier et remplit de nombreuses missions, dont la formation. 

Plus d’une soixantaine de projets ont été réceptionnés à la suite de l’appel au concours lancé au tout début de l’été. Précisons que, pour être retenue, une réalisation immobilière ou paysagère devait avoir été réalisée en Suisse romande et livrée entre le 1er janvier 2015 et le 31 août 2016.

Le jury composé d’une douzaine de professionnels (lire ci-dessus) s’est réuni à quatre reprises afin de déterminer les objets les plus qualitatifs. Il ne s’agit pas d’un énième concours d’architecture.

Pour être précis, les critères d’évaluation retenus étaient les suivants: l’intégration au site, la responsabilité environnementale, la fonctionnalité, le bilan économique, la qualité architecturale, la qualité technique et la qualité sociale. Les membres du jury se sont révoqués lorsqu’il y avait un potentiel conflit d’intérêts.

La cérémonie de remise des trophées s’est déroulée le 13 septembre au Palais de l’Athénée à Genève. 

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."