Bilan

Logements: le casse-tête des Romands

Comment se loger à bon prix alors que les loyers ont sans cesse augmenté en moyenne depuis quinze ans? Bilan analyse le marché de la location et livre ses conseils pour dénicher la perle.

Il faut revenir au moins une dizaine d’années en arrière pour retrouver une situation semblable. A Bulle, le taux de logements vacants s’élevait à 2,4% au 1er juin 2016, soit à un niveau largement supérieur au seuil de pénurie fixé à 1,5%. Pour remplir des appartements neufs inoccupés, certains propriétaires offraient en automne dernier deux mois de loyer aux locataires pour les baux signés avant le 31 décembre 2016.

«La correction va se poursuivre si les 3000 nouveaux logements planifiés d’ici à 2025 se construisent», avance Bertrand Raemy, directeur de la Régie de Fribourg. Depuis une année, le marché de la location s’est détendu non seulement en Gruyère, mais aussi dans plusieurs régions romandes.

«Dans le canton de Fribourg, le nombre de logements vacants augmente dans une bonne partie des localités. La pénurie, c’est du passé», admet Xavier de Sury, patron de Xama-Immo Services. Sur Vaud, dans la Broye, le Nord vaudois et le Chablais, les appartements peinent aussi à trouver preneur. «Il y a des signes de suroffre qui poussent les propriétaires à ajuster les loyers à la baisse afin de pouvoir commercialiser leurs biens», constate Hervé Froidevaux, associé de Wüest Partner.

En kiosque du 18 au 31 janvier 2017

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."