Bilan

Les riches châtelains de Prangins

Le village vaudois a toujours su séduire les grandes fortunes. Ses atouts: sa proximité avec le lac, son château prestigieux, le proche Golf du Domaine Impérial ou son aérodrome.

Le château de Prangins possède un vaste jardin potager où sont cultivées des variétés de plantes du XVIIIe siècle.

Crédits: Dr

Les célébrités habitant la paisible commune de Prangins (VD) sont nombreuses, à commencer par la 25e fortune du pays, Hansjörg Wyss, même s’il y a peu de chances de les y croiser. Prangins ne manque pas d’attrait, à commencer par son magnifique château, datant de la première moitié du XVIIIe  siècle.

Lire aussi: A l’ombre du Cervin, le terrain vaut de l’or

Avant de devenir le site romand des musées nationaux suisses, il avait appartenu, entre autres, au banquier Louis Guiguer, à Joseph Bonaparte (1814-1827), à l’Unité des Frères Moraves, communauté religieuse protestante qui y a exploité un pensionnat (1873-1920), au gouvernement des Etats-Unis (1964-1970), puis au financier Bernie Cornfeld jusqu’à sa faillite retentissante avec IOS en 1973. Le domaine était ensuite acquis par les gouvernements vaudois et genevois, puis offert à la Confédération. Depuis lors, outre ses expositions, le château est connu pour ses deux grandes manifestations annuelles: «Rendez-vous au jardin» (1er mai) et «Déjeuner sur l’herbe» (25 septembre) qui attirent loin à la ronde.

Un taux d'imposition très bas

Parmi les autres atouts de cette commune, son taux d’imposition 2017: 56% de l’impôt cantonal de base. Cela étant, d’autres communes vaudoises font encore mieux, à commencer par Eclépens (46%) ou encore ses voisines riveraines du lac également Mies et Dully, toutes deux à 49%. Une quinzaine de communes devancent Prangins en la matière. Le syndic de Prangins est François Bryand, qui n’est autre que l’ancien directeur général de Genève Tourisme & Congrès et qui dirigea en son temps l’Hôtel La Réserve avant son rachat par Michel Reybier. La dette nette par habitant est passée de 4404 francs en 2006 à 2422 francs en 2015. 

Ce qui distingue ce village, c’est sa proximité avec le Golf du Domaine Impérial. Deux de ses dix-huit trous se situent même en territoire pranginois (le 6 et le 7). Il s’agit d’un des parcours les plus réputés de Suisse romande. On peut notamment y croiser Michel Platini, par exemple. Inauguré en mai  1988, il a été dessiné par le célèbre architecte Pete Dye. Le club house porte d’ailleurs encore les armoiries des Bonaparte. La princesse Alix-Marie Napoléon Bonaparte, épouse du prince Louis Napoléon (décédé en 1997), vit dans le domaine voisin. Il s’agit de la plus grande propriété non morcelée de tout le pourtour lémanique, près de 30 hectares, principalement classés en zone agricole.

Pléiade de célébrités 

Outre la princesse Napoléon Bonaparte et le milliardaire Hansjörg Wyss, Prangins accueille toute la famille Scheufele, Karl-Friedrich et sa sœur Caroline, ainsi que leurs parents. Ceux-là mêmes qui sont à l’origine du réveil et du développement impressionnant de la marque horlogère Chopard. Mais aussi André Marchandise, un Belge qui avait fondé une chaîne discount non alimentaire Trafic, avant
de venir s’établir en Suisse et de s’investir dans le médical; Bruno Moineville, cofondateur d’Altice aux côtés de Patrick Drahi; l’homme d’affaires Jürg Stäubli, toujours très actif dans l’immobilier ou le vin; le pilote de rallye Sébastien Loeb; ou encore Jacques Callet, propriétaire du Château Gigognan à Châteauneuf-du-Pape, domaine de 72 hectares qui a appartenu aux évêques d’Avignon. 

Les atouts de cette région continuent de séduire puisque le 14  septembre dernier, Naef Prestige Knight Frank (en collaboration avec Concierge Auctions) a finalisé la vente du château de Promenthoux.

Lire aussi: En matière d’argent, être invisible est le luxe ultime

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT À BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef adjoint à Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également responsable du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."