Bilan

Les prix des surfaces de bureaux se stabilisent

ImmoLuxe vous dévoile en exclusivité les nouvelles cartes présentant l’évolution des prix des surfaces de bureaux sur Genève et Vaud. Elles montrent un instantané de la situation actuelle.

  • A Genève, les niveaux de loyer se sont stabilisés après plusieurs années de baisse.

  • Le prix des loyers de bureaux est bien moins cher à Lausanne.

Publiées par la société Partner Real Estate - Knight Frank, avec les données fournies par Wüest Partner, les «snapshots» 2019 de Genève et de Vaud sont toujours très utiles. On peut y voir l’évolution des prix de location des surfaces de bureaux.

«Il s’agit de prix réels, et non pas biaisés parce qu’ils proviendraient soit du représentant du propriétaire des murs, soit du courtier représentant les locataires potentiels. Habituellement, il existe un différentiel d’environ 10% entre ces deux prix. C’est très compliqué», observe Robert Curzon Price, CEO de Partner Real Estate. 

Premier constat lorsque l’on analyse les deux cartes: les niveaux de loyer se sont stabilisés après plusieurs années de baisse. En comparaison du pic de 2011, les montants des surfaces administratives de l’hyper centre-ville de Genève a perdu jusqu’à 40%. «On parle désormais de stabilisation après cinq années de baisse. Il n’y a plus guère de marge dans les loyers, vu les modèles financiers et les coûts de construction. Dès lors, les locataires peuvent signer de manière apaisée en sachant qu’il n’y aura guère d’évolution à venir», analyse Robert Curzon Price.

16 projets, pour un million de mètres carrés de surfaces supplémentaires

Ce dernier ne semble craindre ni le développement des espaces de coworking ni la forte augmentation de projets. Rien qu’à Genève, le Snapshot revient sur les 16 principaux projets, lesquels représentent plus d’un million de mètres carrés de surfaces supplémentaires. «Mais, selon les votations à venir, certains d’entre eux ne verront pas le jour. La plupart n’ont pas encore réellement démarrés.» 

Hervé Froidevaux, directeur pour la Suisse romande de Wüest Partner et coéditeur du Snapshot, ne s’inquiète pas de l’offre supplémentaire de surfaces de bureaux qui va arriver: «L’immobilier marche toujours à contre-courant de l’évolution des besoins. Jusqu’en 2009, nous manquions de surfaces. Aujourd’hui, nous devons anticiper. Alors oui, nous aurons trop construit pendant un moment. Cela aura pour conséquence de faire descendre les prix et bouger le marché. Nous avons besoin de grandes surfaces neuves pour attirer de nouvelles entreprises. Il ne faudrait pas limiter les efforts à l’immobilier résidentiel et oublier le commercial et l’administratif. Cela engendrerait un déséquilibre néfaste. Les deux doivent avancer de front.»

Second constat: le prix des loyers de bureaux sur Genève est d’environ une fois et demi de celui de Lausanne. Que ce soit dans l’hypercentre (525 francs sur Genève et 344 francs sur Lausanne) ou plus globalement en ville (455 francs sur Genève et 311 francs sur Lausanne). «Cela s’explique par la volonté de certaines sociétés de services à forte valeur ajoutée à vouloir être dans les sites premium. C’est généralement le cas pour les sociétés actives dans le finance et dans le négoce de matières premières.» 

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."