Bilan

Les plateformes de sous-location mises sous surveillance

Afin de mieux contrôler les différentes plateformes de sous-location comme Airbnb ou Abritel, l'Association de communes de la région de Morges mais aussi des fonds immobiliers tels que La Foncière ont fait appel à PilierPublic.com.

Ce système inédit en Europe répertorie les presque 50’000 sous-locations de la Suisse entière.

Crédits: AFP

PilierPublic.com, société qui permet une surveillance efficace des plateformes de sous-location comme Airbnb ou Abritel aide les communes désireuses d’encourager la perception de la taxe de séjour, ou encore les fonds immobiliers qui cherchent à savoir si un locataire indélicat sous-loue son logement. Alors qu’une surveillance « manuelle » particulièrement chronophage ne serait envisageable qu’une ou deux fois par an, PilierPublic.com envoie des alertes ciblées chaque semaine à ses usagers, avec les nouvelles sous-locations géolocalisées dans les lieux d’intérêt respectifs de chacun d’entre eux.

L’Association de communes de la région de Morges (ARCAM) a désormais décidé de faire appel à PilierPublic.com «L’avantage de la solution PilierPublic, c’est qu’elle nous assure un suivi de l’ensemble des locations sur les communes», estime le directeur de l’ARCAM Oscar Cherbuin. 

Les fonds immobiliers, comme La Foncière, apprécient quant à eux, la fiabilité et facilité d’utilisation de cette solution intégrée – unique en Suisse – qui inclut toutes les informations nécessaires à la sécurisation du patrimoine immobilier : mises à l’enquête, ventes immobilières, sous-locations, inscriptions aux Registre du Commerce, ainsi que les avis de poursuite & faillite.

50'000 sous-locations suisses

Ce système inédit en Europe répertorie les presque 50’000 sous-locations de la Suisse entière, comme d’autres données encore (p. ex. inscriptions aux Registre du Commerce, avis de poursuite & faillite). Il y a notamment 25’351 annonces publiées en Romandie (+88 comparé à la semaine précédente).

PilierPublic.com s’est fait connaître dès 2016 par sa solution de surveillance des mises à l’enquête dans 18 cantons. Elle est encore aujourd’hui la seule en Suisse qui géolocalise précisément chaque objet grâce à plus de 3,1 millions de parcelles et 1,9 million d’adresses répertoriées.

Ce service couvre aussi les marchés publics de construction, ainsi que les ventes immobilières publiées dans la Feuille Officielle.  Ses fonctionnalités pointues (p. ex. d’un clic obtenir une lettre personnalisée adressée à l’architecte) et ses filtres inédits (p. ex. surface en m2 des terrains, mots-clés) facilitent la prospection commerciale.

Crédits: PilierPublic.com
Bilan.ch

Lui écrire

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Immobilier

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."