Bilan

Les grandes surfaces se raréfient en centre-ville

Un rapport montre un changement structurel dans l’offre de bureaux dans les grandes villes: les très petites surfaces sont en nette hausse.

L’offre de bureaux n’a jamais été aussi élevée depuis 2015, selon un rapport de CBRE, spécialiste en conseil en immobilier d’entreprise. Ce dernier montre que le secteur connaît un changement structurel: les grandes surfaces se raréfient dans les centres-villes, alors que l’offre de très petites surfaces a nettement augmenté. Les villes de Zurich, Lausanne, Bâle, Berne et Genève sont touchées de façon similaire par ce phénomène, mais le marché genevois est celui qui présente le plus grand déséquilibre entre l’offre et la demande, avec une part de l’offre de surface de 50 à 149 m2 plus faible que dans les autres villes suisses.

Ainsi, la proposition de grands espaces (plus de 1000 m2) a diminué en Suisse, passant de 15 à 8% depuis 2015. La ville de Lausanne est la plus concernée par la baisse du nombre de grandes surfaces disponibles.

Depuis quelques années, le marché des bureaux est dominé par des mouvements de consolidation des grandes entreprises, afin d’optimiser leur coût d’occupation. Un phénomène qui a pourtant contribué à des vagues de déménagements en périphérie des villes selon Julien Scarpa, senior consultant chez CBRE. «Les différentes restructurations à l’interne, la diminution des effectifs et la pression sur les marges d’intérêt ont nécessité une centralisation des espaces de bureaux à l’extérieur de la ville, où une offre avec des loyers plus abordables existe.»

Parallèlement, la proportion des plus petits espaces de bureaux de 50 à 149 m² a augmenté de 44% dans les grandes villes suisses entre 2015 et 2018. Certaines microentreprises ne louent plus de bureaux fixes (lire page 63). Ce changement traduit une mutation des pratiques locatives concernant les plus petits espaces de bureaux, qui remet en question la place des propriétaires dans le marché immobilier, affirme Julien Scarpa. «On voit que certains s’adaptent déjà en proposant des offres proches de celles des opérateurs comme IWG. Les propriétaires de bureaux classiques vont devoir diversifier leurs offres.» L’augmentation de la disponibilité des petites surfaces peut aussi s’expliquer par une faible croissance des microentreprises depuis quatre ans.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."