Bilan

Le risque de bulle immobilière augmente à Zurich et Lucerne

Le risque de bulle immobilière a de nouveau augmenté en Suisse, notamment dans les régions de Zurich et de Lucerne. Au total, cinq districts sont concernés, contre seulement un en début d'année.

Le district de Bülach, déjà sous observation en début d'année, a été rejoint par ceux de Thoune, Lucerne, Sursee et Aarau dans la liste des régions sous "vigilance". Aucun district n'a cependant été catégorisé "critique", malgré la hausse des prix du mètre carré des appartements.

Crédits: Keystone

Le risque de bulle immobilière a de nouveau augmenté en Suisse, notamment dans les régions de Zurich et de Lucerne, selon le rapport immobilier de l'EPF de Zurich et du portail comparis.ch publié mercredi. Au total, cinq districts sont concernés, contre seulement un en début d'année.

"Les risques ont repris de l'ampleur", alors que sur les douze derniers mois "les signes indiquaient une fin d'alerte", ont précisé les auteurs de l'étude semestrielle dans un communiqué.

Le district de Bülach, déjà sous observation en début d'année, a été rejoint par ceux de Thoune, Lucerne, Sursee et Aarau dans la liste des régions sous "vigilance". Aucun district n'a cependant été catégorisé "critique", malgré la hausse des prix du mètre carré des appartements.

"La phase de détente est pour l'heure passée. Cela dit, il n'y a pas de raison de s'inquiéter: la situation est bien moins tendue qu'il y a deux ans et demie", a précisé Didier Sornette, professeur en risques entrepreneuriaux à l'EPF de Zurich. Le spécialiste ne s'attend pas à un crash immobilier en Suisse, vu la stabilité économique et politique en Suisse.

Selon M. Sornette, "l'attrait économique de la Suisse comparé au reste de l'Europe et les taux hypothécaires toujours bas favorisent cette évolution".

L'étude se base sur les prix des offres de plus d'un million de maisons et d'appartements publiées depuis 2005 sur comparis.ch.

Le rapport immobilier de l'EPF de Zurich et de comparis.ch rejoint les conclusions du dernier baromètre d'UBS. Au deuxième trimestre, l'indice de bulle immobilière compilé par la banque a progressé de 0,10 point par rapport au trimestre précédent à 1,37 point. Le volume d'hypothèques et les prix de l'immobilier résidentiel ont continué de progresser.

Selon la banque aux trois clés, les régions à risques se concentrent autour de Zurich et de la Suisse centrale (Lucerne, Schwytz intérieur), d'une partie des Grison (Davos, Engadine supérieure) et de l'arc lémanique.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."