Bilan

Le marché du logement locatif poursuit sa détente

Les durées d'annonces immobilières sur les plateformes internet se sont nettement allongées, alors que l'offre de logements proposés à la location s'est à peine étoffée.

Même à Zurich, Berne et Genève, les logements ont dû être proposés à la location nettement plus longtemps que l'an dernier avant de trouver preneur.

Crédits: Keystone

Le marché suisse du logement locatif a poursuivi sa détente sur la période automne-hiver 2016/2017. Les durées d'annonces sur les plateformes internet se sont nettement allongées, alors que l'offre de logements proposés à la location s'est à peine étoffée.

Sur la période considérée, la durée moyenne d'annonce est passée de 32 à 37 jours, indiquent mercredi l'Association suisse de l'économie immobilière (SVIT) et la Haute Ecole d'économie de Zurich (HWZ). Cet allongement est dû à un recul de la demande, couplé à une offre qui s'est légèrement étoffée.

Sur l'ensemble de la Suisse, le nombre d'annonces a progressé à 196'187 en automne-hiver 2016/2017, contre 171'313 lors de la même période de l'année précédente, relève l'indice des logements en ligne (OWI), publié deux fois par année par la SVIT et la HWZ. Presque toutes les villes ont connu une augmentation de l'offre.

Dans le même temps, la durée d'annonce s'est allongée dans toutes les villes, sauf à Lugano. Cette corrélation démontre que dans l'environnement du logement locatif urbain, les mécanismes du marché fonctionnent bien, notent les auteurs de l'étude.

Ceux-ci relèvent encore que dans les villes étudiées, on ne peut plus parler de pénurie logement. Même dans les "points chauds" que sont Zurich, Berne et Genève, les logements ont dû être proposés à la location nettement plus longtemps que l'an dernier avant de trouver preneur.

C'est toutefois toujours à Zurich (21 jours) et à Berne (22 jours), que les logements ont trouvé preneur le plus rapidement. A l'inverse, les durées les plus longues ont été recensées en Suisse italienne et en Suisse orientale.

La cause de l'extension de l'offre réside dans l'activité de construction record que connaît le secteur du logement locatif. Quant au recul considérable de la demande, il s'explique par l'importante baisse d'environ 16% de l'immigration nette en 2016 par rapport à l'année précédente.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."