Bilan

Le luxe et les projets neufs repartent en Suisse romande

Le luxe et les projets neufs se portent bien, d'après les résultats d'un des leader du courtage, Cardis - Sotheby’s. Son CEO Philippe Cardis commente cette embellie. L'entreprise a augmenté ses effectifs de 40%.

Une nouvelle promotion de Cardis-Sotheby's à Villars-sur-Glâne, dans le canton de Fribourg

Crédits: Cardis-Sotheby's

Cardis - Sotheby’s International Realty a enregistré un volume de ventes global de plus de 600 millions de francs l’an dernier, en hausse par rapport aux 574 millions de 2016, qui constituait pourtant déjà un exercice record. L’entreprise spécialisée dans le courtage immobilier a réalisé pas moins de 360 transactions en 2017 et publie un rapport détaillé sur le marché romand. «Nos courtiers ont rencontré au total près de 5000 acheteurs», précise Philippe Cardis, associé et CEO de l’entreprise. Parmi ces transactions, près de la moitié ont été réalisées sur des projets nouveaux, avec plus de 150 transactions liées à une trentaine de projets neufs, dont le pilotage de la commercialisation avait été confié à l’entreprise.

Lire aussi : Une app pour alerter sur les projets immobiliers

Le retour en force du luxe, après plusieurs années atones, est probablement l’un des faits les plus marquant. Les hot spots du luxe en Romandie commencent par Genève et La Côte. «Nous nous étendons aussi à la région Riveria ou vers Fribourg, car il y a de superbes prestations», commente Philippe Cardis. A Genève, des prix autour de 3 à 4 millions de francs sont devenus des seuils psychologiques pour certains acheteurs. Toutefois, avec près de 50 transactions de plus de 5 millions, dont trois de plus de 20 millions au total (incluant d'autres courtiers), le marché genevois se porte bien, selon Cardis - Sotheby’s.

 

Qui sont les acheteurs? «Les acquéreurs sont souvent des étrangers installés en Suisse depuis longtemps, mais aussi des Suisses, précise encore Philippe Cardis. Nous recommençons par ailleurs à avoir des investisseurs basés à l’étranger, qui regardent la Suisse de nouveau avec bienveillance». Plus globalement, ces acheteurs profitent de la correction des prix qui s’est opérée ces dernières années sur ce segment.

Quid des prévisions pour 2018?

Mais les ventes de biens haut de gamme se font désormais différemment et prennent plus de temps. «Les clients désirent un suivi personnalisé conséquent. C’est la raison pour laquelle nous avons mis en place un service privilège: nous allons les chercher à l’aéroport par exemple, puis nous les accompagnons lors d’un programme de visites sur-mesures, adapté précisément à leurs demandes».

Dans le luxe, l’entreprise s’attend à de possibles corrections légères au niveau des prix. Plus globalement, dans la revente et le neuf, elle estime que le marché est assez sain et stabilisé. «Les banques participent aussi à réguler le marché: dès qu’un prix est un peu surfait, les banques disent non. Le juge de paix reste la banque in fine!» ajoute Philippe Cardis. 

Lire aussi: Le marché immobilier suisse porté par le rebond conjoncturel

Connu pour son manque chronique de logements, l’entreprise se dit désormais très positive sur l’avenir des constructions dans le canton de Genève, qui est parmi les seuls cantons suisses à avoir obtenu l’acceptation de son plan directeur cantonal par Berne. D’après Cardis-Sotheby’s International Realty, cela offre une situation claire, où ces prochaines années de belles opportunités vont s’offrir pour des projets de villas et de PPE de petite et moyenne taille, dont la programmation est en cours.

Forte hausse des recrutements et extension à Berne 

Grâce a ces bons résultats, la direction de Cardis - Sotheby’s a décidé d’accélérer sa politique de développement, avec notamment une augmentation de 40% de ses effectifs. L’entreprise emploie désormais 70 collaborateurs et a notamment engagé 10 courtiers supplémentaires.

«Après quatre ans d’activité sous le nom de Cardis - Sotheby’s International Realty, nous avons trouvé nos marques. Notre modèle d’affaires basé exclusivement sur le courtage est juste et donne une vraie valeur ajoutée au client», commente encore Philippe Cardis. Le réseau comporte des agences à Genève, Nyon, Lausanne, Fribourg, Vevey et Montreux, auxquelles il faut rajouter un réseau de partenariats dans les stations de montagne. Cette année, Cardis - Sotheby’s va également lancer, via l'ouverture d'un bureau à Berne, un nouveau service dédié uniquement à l’immobilier de rendement, pour des clients privés mais aussi institutionnels.

Lire aussi: Les prix de l'immobilier résidentiel ont progressé en janvier

Marjorie Thery
Marjorie Théry

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."