Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

L’architecture sauvera-t-elle le monde?

Vue de l’Arsenale, lors de l’édition 2018.
Le pavillon espagnol présente «Uncertainty»: une forêt de papiers flottants faisant allusion à la situation illégale des clandestins fuyant des situations terribles.
L’exposition du pavillon suisse, baptisée «Oræ – Experiences on the Border», explore la notion de frontière.
1 / 3

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter