Bilan

La coordination permettrait de lutter contre le mitage du territoire

Selon une étude du Fonds national suisse (FNS), une coordination régionale serait la solution face au mitage du territoire qui touche principalement les petites communes.

Depuis les années 1950, le mitage n'a cessé de progresser dans notre pays. Une tendance à consommer davantage d'espace qui se poursuivra probablement jusqu'au milieu du 21e siècle, selon le FNS.

Crédits: Keystone

L'étalement urbain continue de menacer le sol helvétique. Selon une étude du Fonds national suisse (FNS), une coordination régionale serait la solution face au mitage du territoire qui touche principalement les petites communes.

Depuis les années 1950, le mitage n'a cessé de progresser dans notre pays. Une tendance à consommer davantage d'espace qui se poursuivra probablement jusqu'au milieu du 21e siècle, annonce mardi une étude pour une "utilisation durable de la ressource sol" du FNS.

Des chercheurs de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage ont analysé les causes du mitage, qui ne peut s'expliquer uniquement par la croissance démographique. L'augmentation du nombre de ménages individuels a notamment une influence plus importante.

Le mitage du territoire affecte avant tout les communes assez accessibles en matière de transport, mais pas encore fortement urbanisées. La taille de la commune s'avère par ailleurs être l'un des facteurs les plus importants, révèle cette étude.

Les chercheurs ont ainsi pu remarquer que les instruments de planification varient en fonction des cantons et des communes selon leur taille et leur type. Les petites communes, qui ne disposent pas d'une division dédiée à l'aménagement du territoire, confient généralement les tâches de planification au secrétaire communal.

Les grandes communes, avec leur département autonome, sont donc mieux à même de mettre en place des plans d'affectation avec des exigences urbanistiques. Confrontés à une forte pression urbaine, les centres et les agglomérations imposent des mesures plus strictes, en limitant par exemple les zones à faible densité.

Les petites communes les plus actives misent plutôt sur la thésaurisation des terrains à bâtir pour favoriser les surfaces d'habitat compactes et une densification du bâti. Mais les analyses de l'étude démontrent que les communes ne devraient pas être considérées isolément.

En effet, le développement urbain d'une commune affecte toujours sensiblement les villages environnants. La mise en place la plus efficace d'instruments contre le mitage passe donc obligatoirement par une forte coordination régionale, selon les chercheurs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."