Bilan

L'indice UBS de bulle immobilière stable au second trimestre, Genève plus à risque

Genève et Nyon sortent des zones "à risque" de bulle immobilière, alors que les autres régions en Suisse y figurent toujours, selon l'indice compilé par UBS.

Après une correction des prix d'environ 10% ces trois dernières années, Genève et de Nyon ne font plus partie des régions à risque.

Crédits: Keystone

L'indice de bulle immobilière en Suisse compilé par UBS est resté inchangé comparé au partiel précédent à 1,38 point au deuxième trimestre, a annoncé la banque mardi. Genève et Nyon sortent des zones "à risque", alors que les autres régions y figurent toujours.

"Les déséquilibres sur le marché des logements en propriété n'ont plus augmenté depuis quelques trimestres", ont constaté les économistes de la banque aux trois clés dans un communiqué. Ces derniers ont également observé "un léger recul des prix des logements en propriété corrigés du renchérissement" en comparaison trimestrielle, alors qu'ils avaient crû de manière constante depuis 2014.

Quant aux loyers, ils sont inférieurs pour les nouvelles locations et les relocations aux niveaux observés début 2014. Cette tendance devrait se poursuivre, les spécialistes d'UBS tablant cette année sur une activité de construction excédentaire d'environ 50'000 logements.

Après une correction des prix d'environ 10% ces trois dernières années, Genève et de Nyon ne font plus partie des régions à risque. L'Oberland zurichois fait par contre à nouveau partie des zones à risque, confirmant "la tendance d'une concentration des risques sur le marché des logements en propriété des régions de Zurich et de Suisse centrale", a averti UBS.

Côté romand, le marché immobilier des régions de Lausanne et Vevey est considéré "à risque" par la banque. En Suisse alémanique, Bâle-Ville, la région zurichoise, ainsi que Lucerne, Zoug et Schwyz constituent des régions avec un danger de bulle sectorielle.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."