Bilan

JPMorgan acquiert un immeuble dans le centre de Dublin

JPMorgan a acquis un immeuble à Dublin pouvant accueillir plus de 1.000 personnes, après avoir annoncé le déplacement d'emplois hors du Royaume-Uni en raison du Brexit.

Comme pour ses concurrentes, les opérations de banque d'investissement de JPMorgan risquent d'être directement touchées du fait du Brexit.

Crédits: AFP

La banque américaine JPMorgan a annoncé lundi l'acquisition d'un nouvel immeuble à Dublin pouvant accueillir plus de 1.000 personnes, après avoir annoncé récemment le déplacement d'emplois hors du Royaume-Uni en raison du Brexit.

Cet immeuble en cours d'aménagement de 12.000 mètres carrés se situe dans le centre de la capitale irlandaise, a indiqué le groupe, qui emploie pour l'heure 500 personnes à Dublin.

JPMorgan l'a acquis auprès d'un consortium de plusieurs sociétés financières et immobilières pour un montant non dévoilé. L'immeuble doit être achevé fin 2018, soit quelques mois avant la fin des deux années de négociation qui doivent conduire au départ britannique de l'Union européenne.

"Dublin est dotée d'une population dynamique sur le plan des affaires et des technologies qui est en adéquation avec un groupe mondial comme le nôtre", a déclaré dans un communiqué Carin Bryans, une responsable de JPMorgan pour l'Irlande.

"Ce nouvel immeuble nous donne des marges de manœuvre pour croître et de la flexibilité à l'intérieur de l'Union européenne", a-t-elle ajouté, faisant écho au contexte du Brexit, qui contraint les grandes banques internationales à s'adapter à un Royaume-Uni bientôt séparé de l'Union européenne.

De son côté, le gouvernement irlandais a salué la transaction, qui constitue selon lui "un énorme vote de confiance pour notre politique économique".

Le chef de la banque d'investissement de JPMorgan avait indiqué début mai vouloir déplacer rapidement des centaines d'emplois depuis Londres vers Dublin, Francfort et Luxembourg afin de conserver un accès libre au marché unique européen après le Brexit.

Jusque-là, le PDG de JPMorgan, Jamie Dimon, avait évoqué un déménagement de 4.000 postes à cause du Brexit, mais sans préciser d'échéance ni de destination.

Comme pour ses concurrentes, les opérations de banque d'investissement de JPMorgan risquent d'être directement touchées du fait du Brexit par la perte éventuelle du "passeport financier européen", qui permet actuellement aux banques présentes au Royaume-Uni de mener leurs opérations librement dans les autres pays de l'UE. 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."