Bilan

Douze immeubles changent de mains

A Genève, un ensemble de logements résidentiels, constitué par un groupe d’amis, vient d’être cédé pour 134 millions de francs. La régie Pilet & Renaud raconte le déroulement de cette vente.

Les 12 immeubles sont situés en grande majorité au centre-ville de Genève.

Crédits: Dr

Il était une fois… un groupe d’amis, passionnés par le patrimoine, qui se sont associés voilà vingt-cinq ans pour constituer progressivement un portefeuille de 12 immeubles à Genève. «Le portefeuille ayant atteint sa maturité et les héritiers des associés n’étant pas liés par cette aventure, la décision commune de vendre fut prise courant 2018», résume Pierre Hagmann, administrateur délégué chez Pilet & Renaud Transactions. Cette société fut mandatée dans un premier temps pour estimer la valeur de ce parc résidentiel, puis, dans un second temps, pour le vendre. Mission accomplie. La vente globale a rapporté 134,55 millions de francs. Récit de la stratégie suivie pour y parvenir.

Au départ, l’équipe de Pilet & Renaud Transactions a commencé par estimer chaque immeuble, en prenant en compte son état locatif (près de 5 millions de francs au 30 juin 2018). Il s’agissait aussi de voir le potentiel, les travaux réalisés et ceux à prévoir, ainsi que le risque de vacance. Les 12 immeubles, situés en grande majorité au centre-ville de Genève, ont été très bien entretenus. On y trouve un immeuble à Champel (avenue Calas 7, signé par l’architecte genevois renommé Marc-Joseph Saugey, à l’origine notamment de l’ensemble abritant le cinéma Plaza), classé à l’Office genevois du patrimoine et des sites. Pierre-Henri Schild (administrateur de Pilet & Renaud) et Pierre Hagmann, administrateurs, accompagnés de Thierry Gaillard, courtier spécialisé, ont mis en place une stratégie commerciale afin de réaliser le double objectif: vendre à un certain prix et avant une date convenue.

«Nous avons en premier ciblé les acquéreurs potentiels. S’agissant tous d’immeubles résidentiels – partiellement ou entièrement – seul un investisseur suisse pouvait les acquérir. Il était intéressant de bien segmenter les acquéreurs institutionnels, du type caisses de pension ou sociétés, par rapport à des acquéreurs privés.» Thierry Gaillard et Pierre Hagmann ont donc rendu visite aux acquéreurs potentiels pour parler des immeubles et présenter le dossier. «Visiter 12 immeubles remplit une très longue journée, malgré le fait que ces immeubles soient tous situés en ville de Genève», commentent ces derniers. De nombreuses visites ont eu lieu avec des personnes actives dans différents métiers: banques, architectes, ingénieurs, mais aussi avec des spécialistes en énergie. Cette période a nécessité plus de trois mois.

Neuf mois et plusieurs rebondissements

«Les offres formulées par les acquéreurs potentiels étaient toutes différentes, de par leur montant mais aussi et principalement par leurs conditions. En effet, la majorité du temps, le client potentiel stipule certains points et analyses pour confirmer le prix annoncé.» Finalement, après neuf mois et de multiples rebondissements, le portefeuille immobilier a été vendu, juste avant le délai fixé par les vendeurs. «Le banquier qui a financé l’acquéreur (un privé alémanique) est venu de Suisse alémanique en partant un samedi matin à 5 h de chez lui pour travailler toute la journée à Genève avec notre équipe car il fallait conclure l’affaire et revoir, immeuble par immeuble, tous les détails entrant en compte dans sa valorisation», se souvient Pierre Hagmann. Ce dernier relève que dans leur analyse et leurs calculs, les Suisses alémaniques ont une approche à plus long terme.

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."