Bilan

Credit Suisse désigné pour la construction du stade à Zurich

Le projet "Ensemble" à Zurich, évalué à environ 500 millions de francs, sera réalisé et financé par la société immobilière de Credit Suisse et la société HRS Investment.

Le jury du concours a salué l'allure simple, discrète et raffinée du stade. Sa façade sera constituée de briques de verre permettant des jeux de lumière grâce aux lampes LED qui l'illumineront.

Crédits: Keystone

Un stade de football de 18'500 places, deux tours habitables et un complexe de 173 logements destiné à une coopérative: la ville de Zurich a fait son choix. Ce nouveau projet ne lui coûtera rien. En contrepartie, Credit Suisse reprend gratuitement le site du Hardturm.

Intitulé "Ensemble", le projet vainqueur a été choisi parmi cinq propositions encore en lice. Evalué à environ 500 millions de francs, il sera réalisé et financé par la société immobilière de la grande banque et la société HRS Investment. La ville met à leur disposition les 55'000 mètres carrés du site qui lui appartient encore actuellement.

Face aux médias, le directeur des finances de la ville Daniel Leupi a salué mardi le "businessplan détaillé et bien conçu" du projet. De forme rectangulaire, le stade appartiendra à une société commune des deux investisseurs, "Stadion Züri". L'infrastructure sera louée par une société d'exploitation créée par les deux clubs phares de la ville, le FC Zurich et Grasshopper.

Le jury du concours a salué l'allure simple, discrète et raffinée du stade. Sa façade sera constituée de briques de verre permettant des jeux de lumière grâce aux lampes LED qui l'illumineront.

Plus hautes que la Prime Tower

A l'ouest du stade, les promoteurs entendent construire deux tours d'une hauteur de 137 mètres. Il s'agirait des plus hautes tours habitables à Zurich, la Prime Tower atteignant 125 mètres. Véritables "vaches à lait" de l'ensemble du projet, elles contiendront des bureaux et des appartements sur 66'000 mètres carrés de surface utile.

A l'est de l'arène de football, le projet prévoit la construction d'immeubles destinés à la coopérative de logements ABZ. Outre 173 appartements à loyer modéré, ce complexe comprendra aussi deux crèches.

Le calendrier des travaux n'est pas encore établi. Les lauréats du concours vont dans un premier temps adapter leur projet pour obtenir le permis de construire. Le législatif de la ville se prononcera lui aussi. Les citoyens de la ville auront sans doute le dernier mot.

Serpent de mer

Si tout se déroule comme prévu, Credit Suisse redeviendra ainsi propriétaire des lieux, sept ans après les avoir cédés à la ville pour 50 millions de francs, suite à l'abandon de son premier projet de stade. A l'origine, la grande banque s'était engagée dans un projet de partenariat public/privé pour la construction d'un stade de 30'000 places en vue de l'Euro 2008.

Après le feu vert des citoyens en 2003, de nombreuses oppositions administratives avaient finalement eu raison du projet. Les trois matchs "zurichois" de l'Euro 2008 se sont alors déroulés dans le stade d'athlétisme du Letzigrund, appartenant à la ville et dont la reconstruction a été avancée pour l'occasion.

Le stade vieillissant du Hardturm a, lui, été rasé en 2009. L'équipe de Grasshopper déménageait alors au Letzigrund, où le club fait, depuis lors, ménage commun avec le rival local FCZ, maître des lieux jusque-là.

Un second projet de nouveau stade au Hardturm - 19'000 places - a échoué dans les urnes en 2013. Les citoyens refusaient alors de justesse un projet entièrement financé par la ville tout en approuvant les logements qui lui étaient liés. Les autorités ont alors abandonné l'idée d'une arène financée par la ville et redonné la balle au secteur privé en mettant la surface à disposition.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."