Bilan

Ces centres urbains chics et chocs

Des ensembles spectaculaires ont remplacé les friches industrielles de la fin du XXe siècle. Suivez le guide dans trois quartiers emblématiques de Zurich, Lausanne et Genève.

De quartier mal famé dans les années 80, le Flon est devenu aujourd’hui le lieu branché lausannois.

Crédits: Didier Oberson

En 1989, les vieilles usines sont peu à peu abandonnées dans les villes de Suisse. Très vite, les promoteurs immobiliers et les urbanistes identifient d’énormes opportunités dans les zones où elles étaient implantées, encore mal aimées mais tellement bien situées. A des rythmes divers, de nouveaux centres spectaculaires émergent un peu partout. L’occasion de créer des ensembles d’une cohésion exceptionnelle, puisque conçus d’un seul trait. Pour les citoyens, ce sont de nouveaux logements, des places de travail et des endroits consacrés aux loisirs et à la culture. 


La Vulkanstrasse, ci-contre en 1900 (Crédits: Steiner)
Et ci-dessous transformée par le projet Vulcano. (Adolf Moser)

Un petit Manhattan à Zurich

Les gratte-ciel se multiplient dans le quartier industriel d’Altstetten qui offre les dernières surfaces urbaines constructibles dans les limites de la ville de la Limmat.

Des friches urbaines à l’ouest de Zurich, il en reste encore quelques-unes du côté du quartier d’Altstetten. Mais elles sont rapidement dévorées par des projets tout en hauteur qui transforment cette zone périphérique en petit Manhattan. Les vendeurs de voitures d’occasion perdent du terrain, tandis que les tours d’habitations de luxe et de bureaux progressent. Ces bâtiments de prestige offrent au quartier des allures résolument contemporaines.

La Vulkanstrasse, ainsi nommée en raison des aciéries qui s’y trouvaient au XIXe siècle, sert de décor à des transformations spectaculaires. 

Sur l’ancien site industriel BASF, le groupe de placement CSF Real Estate Switzerland, de Credit Suisse, a bâti le projet Vulcano. Formé de 3 tours de 80 mètres, l’ensemble est signé Dominique Perrault, architecte parisien qui a dessiné l’extension de l’EPF de Lausanne. Le complexe, composé d’une surface brute de plancher d’environ 58 000 m2, abrite  quelque 300 appartements locatifs, ainsi que de nombreuses sociétés et  commerces.

Propriétaire des terrains voisins, les CFF sont quant à eux à l’origine de la construction de la Westlink Tower
(23 étages). Ses deux éléments de hauteur différente présentent la forme emblématique d’une chaussure de ski. La suite des plans va être réalisée étape par étape, le long de la voie ferrée qui s’étire en direction de l’ouest de la Suisse. 

A terme, l’ancien quartier ouvrier d’Altstetten rassemblera quelque 14 nouvelles tours zurichoises. La plus grande concentration de gratte-ciel de Suisse!


La place de l’Europe en 2017, à l’emplacement de la rivière Flon (Crédits: 123RF)
... enterrée au début du XXe siècle. (Musée historique de Lausanne)

A Lausanne, la seconde vie du Flon

Quartier le plus contemporain et le plusdynamique de la capitale vaudoise, cette zone d’anciens entrepôts passait pour mal famée dans les années 80.

Ça bouge toujours dans le quartier lausannois du Flon. Il y a trente ans, ce quartier d’entrepôts désaffectés propice à la prostitution avait mauvaise réputation. Haut lieu de la culture alternative, la zone hébergeait des ateliers d’artiste, des clubs et une école de jazz. La vallée du Flon porte le nom de la rivière enterrée à la fin du XIXe siècle par la Compagnie du chemin de fer Lausanne-Ouchy, créée par la famille Mercier. 

Aujourd’hui, le site est devenu synonyme de moderne et branché. Propriétaire du quartier du Flon depuis 1999, Mobimo s’est inspiré du faubourg londonien de Covent Garden afin d’offrir au public un large éventail en matière de culture et de shopping. L’endroit a commencé à se métamorphoser dès le début du millénaire et continue à attirer de nouvelles enseignes. Les carrosses électriques de Tesla brillent maintenant en vitrine à la rue du Port-Franc. L’ouverture de l’Hôtel Moxy, destiné à un jeune public urbain, est prévue pour fin 2019. Une fois leur rénovation terminée, les deux entrepôts surnommés Les Jumeaux accueilleront notamment de la gastronomie italienne. 


Vue sur les Vernets en 2009...
Yves André
(Crédits: bibliothèque de Genève)

Une nouvelle ville futuriste à la Praille

Projet pharaonique, le PAV doit offrir à Genève un nouveau centre ultramoderne, apportant des dizaines de milliers de logements et tout autant d’emplois.

Praille Acacias Vernets. En une abréviation: le PAV. Un projet qui doit imprimer sa marque sur l’avenir de la ville de Genève et créer un environnement accueillant dans cette portion de terrain assez proche de la France voisine. Des dizaines de milliers d’appartements et tout autant d’emplois doivent y être créés. 

Les premières tours sont sorties de terre autour de la gare Lancy - Pont-Rouge. Les bâtiments y seront plus hauts (30 mètres contre 18 à 24 mètres dans le reste de la ville) et dominés par les gratte-ciel de 175 mètres de haut prévus dans le quartier d’affaires baptisé Etoile. 

Souci de taille lié à ce nouveau pan urbain, nombre de PME sont encore actives dans cette zone industrielle créée après la Seconde Guerre mondiale. Un pas important a été franchi lors du scrutin de juin 2018, lorsque les Genevois ont accepté le plan directeur du PAV. Rivières mises sous voûte dans les années 1930, la Drize et l’Aire vont être renaturées pour traverser à l’air libre de vastes espaces verts. La construction de quelque 230 hectares doit s’étaler sur un demi-siècle, selon les estimations les plus optimistes. 

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."