Bilan

Brigitte Diserens-Jucker: «Tous les sujets nous intéressent»

Rencontre avec Brigitte Diserens-Jucker, qui dirige le bureau d’architectes DVK. Son équipe se dit ouverte à tous les projets, quels que soient le lieu ou le budget.

  • Trois réalisations du bureau DVK, de haut en bas: la surélévation «Les Berges du Rhône» (qui accueillera des logements pour étudiants)...

    Crédits: Cuony Florentin, DVK Architectes, Luca Fascini
  • ... une vue intérieure d’une villa individuelle de prestige...

    Crédits: Cuony Florentin, DVK Architectes, Luca Fascini
  • ... et un immeuble de logements à Genève (direction des travaux: Beric).

    Crédits: Cuony Florentin, DVK Architectes, Luca Fascini

«Tous les sujets intéressent l’équipe DVK avec une égale curiosité, du plus improbable au plus évident, du plus haut de gamme au plus accessible, du plus modeste au plus ambitieux.» Emule des architectes Gio Ponti et Robert Mallet-Stevens, Brigitte Diserens-Jucker aime à citer Jean Nouvel, ami de longue date avec qui son bureau s’est associé sur de nombreux projets à Genève. Il y a d’abord eu la rénovation du Musée d’art et d’histoire qui tombera malheureusement aux oubliettes à la suite du refus du projet par les citoyens de la ville de Genève il y a tout juste cinq ans. Diserens Jucker Architectes Associés (DJAA) et les Ateliers Jean Nouvel (AJN) ont néanmoins remporté plusieurs autres mandats. Comme celui de la très ambitieuse rénovation et transformation du Fairmont Grand Hôtel (ex-Kempinski) sur le quai du Mont-Blanc, dont l’autorisation vient de tomber. Mais également d’un ensemble multifonctionnel de logements et commerces en terrasses situé en face de la gare du CEVA aux Eaux-vives ainsi qu’un ensemble d’hôtels particuliers à Cologny. Et c’est toujours avec la même passion que Brigitte Diserens-Jucker et son équipe élaborent et dessinent ces projets, de la poignée de porte aux salles d’eau, en passant par les meubles, l’éclairage, le jardin et, bien sûr, les bâtiments. Et puis, l’architecte se targue d’adorer la réalisation de parkings. «C’est primordial d’avoir un beau parking bien éclairé, car c’est souvent le premier endroit que l’on voit en entrant dans un immeuble.»

Le Corbusier, inspirant

L’architecte Brigitte Diserens-Jucker aime se présenter comme une cheffe de cuisine: «Les deux métiers nécessitent énormément d’ingrédients pour que ce soit beau et bon.» (Crédits: Cuony Florentin, DVK Architectes, Luca Fascini)

L’atelier d’architecture où se trouve également le showroom de Brigitte Diserens-Jucker se situe dans l’immeuble Clarté, aussi appelé maison de verre, réalisé par Le Corbusier entre 1930 et 1932 à Genève et inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2016. «L’immeuble n’a pratiquement pas été modifié et reste très moderne», explique l’architecte qui y a rénové une douzaine d’appartements – dans le style du grand maître – mis au goût du jour.

La Genevoise d’adoption s’inspire ainsi du célèbre architecte. «Nous sommes tous les deux nés à La Chaux-de-Fonds, cela doit être un signe», s’amuse Brigitte Diserens-Jucker, qui prétend toutefois être de «la vieille école, de celle qui prend tout en charge, de l’architecture au design d’intérieur. «Nous sommes à l’écoute du client. Peu importe son budget, nous allons toujours rechercher la meilleure qualité, sachant qu’un bâtiment «bon marché» est parfois plus difficile à réaliser qu’un bâtiment de «très haut standing».

Le bureau d’architectes DVK qu’elle dirige s’adapte ainsi au lieu, aux désirs du client et à l’époque. Avec le boom du télétravail par exemple, de plus en plus de clients souhaitent de grands espaces de travail et des terrasses plus spacieuses. L’intérêt est aussi aux matériaux suisses, comme le bois et la terre du jardin, utilisée pour fabriquer des briques. «Nous travaillons également avec nombre d’artistes, de fournisseurs et d’artisans locaux.» Le bureau genevois qui emploie une quinzaine de personnes continue par ailleurs de surélever des bâtiments. Sa toute première surélévation fut réalisée à la rue de l’Athénée. La dernière en date, Les Berges du Rhône, va se terminer prochainement et accueillera des logements pour étudiants.

Produits du terroir

Sur son site internet, Brigitte Diserens-Jucker se décrit comme une cheffe de cuisine et non pas comme une architecte: «Je compare souvent les deux métiers qui nécessitent énormément d’ingrédients pour que ce soit beau et bon.» Durant son temps libre justement, Brigitte Diserens-Jucker se rend en Provence, à Grignan, où elle s’occupe avec son mari Fabrice Jucker d’une exploitation agricole qui cultive des olives, des truffes et autres produits du terroir à faire saliver les moins gourmands. «C’est comme dans l’architecture, il faut faire attention au moindre détail pour que tout soit parfait.»

Chantal De Senger
Chantal de Senger

JOURNALISTE

Lui écrire

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève (IHEID) en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l'Université de Genève. Après avoir hésité à travailler dans une organisation internationale, elle décide de débuter sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Depuis 2010, Chantal est journaliste pour le magazine Bilan. Elle contribue aux grands dossiers de couverture, réalise avec passion des portraits d'entrepreneurs, met en avant les PME et les startups de la région romande. En grande amatrice de vin et de gastronomie, elle a lancé le supplément Au fil du goût, encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal est depuis 2019 rédactrice en chef adjointe du magazine Bilan et responsable du hors série national Luxe by Bilan et Luxe by Finanz und Wirtschaft.

Du même auteur:

Le road show de DSK passe par Genève
Genève accueille le premier salon suisse du champagne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."