Bilan

Zurich Suisse va biffer 123 nouveaux postes de travail

Zurich Insurance va renoncer à des activités qui ne génèrent pas de valeur ajoutée pour ses clients et va investir dans la numérisation.

La numérisation modifie en effet fortement les profils de travail et les systèmes informatiques sont vieillissants, a encore expliqué M. Masur.

Crédits: Keystone

Zurich Insurance va faire des économies et biffer de nouveaux postes dans ses unités suisses. "Nous allons supprimer 123 emplois. Il y aura 71 licenciements ou retraites anticipées", a déclaré dans la SonntagsZeitung le patron de Zurich Suisse Joachim Masur.

L'assureur zurichois avait déjà annoncé en avril la suppression de 77 postes en Suisse, avec 25 licenciements à la clé. L'objectif de ce plan d'économies était d'éliminer des doublons dans les activités vie et non-vie.

Cette fois-ci, Joachim Masur avance d'autres explications à ces mesures d'économies. La société va renoncer à l'avenir à des activités qui ne génèrent pas de valeur ajoutée pour ses clients. Dans les secteurs du personnel, des finances et de l'informatique, certains rapports ou présentations ont en effet été créés, dont Zurich n'a plus besoin, ou que presque plus personne ne lit.

Malgré ces mesures, l'assureur zurichois veut toutefois investir quelque 100 millions de francs dans l'informatique au sein de ses unités suisses. La numérisation modifie en effet fortement les profils de travail et les systèmes informatiques sont vieillissants, a encore expliqué M. Masur.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."