Bilan

Vontobel dévoile de bons chiffres au troisième trimestre

Fin septembre, les actifs sous gestion (AuM) de Vontobel se montaient à 143,7 milliards de francs, contre 140,1 milliards à fin juin.

Vontobel rappelle par ailleurs que les secteurs non stratégiques ont d'ores et déjà été cédés.

Crédits: Keystone

Le groupe bancaire Vontobel a vu ses actifs sous gestion (AuM) progresser au 3e trimestre, malgré un contexte difficile marqué par le bas niveau des taux d'intérêts, ainsi que les incertitudes liées au Brexit et à l'élection présidentielle américaine. L'hémorragie de capitaux aux Etats-Unis semble s'être tarie, et l'intégration de Vescore suit son cours comme prévu.

Fin septembre, les AuM de Vontobel se montaient à 143,7 mrd CHF, contre 140,1 mrd à fin juin, alimentés par des afflux de capitaux tant dans la gestion de fortune (WM) que d'actifs (AM), indique la banque privée zurichoise jeudi dans son rapport d'étape.

"Les parts de marché gagnées dans tous les secteurs d'activité en 2016 traduisent la confiance de nos clients dans la viabilité et la solidité de Vontobel", s'est réjoui le directeur général (CEO) Zeno Staub, cité dans le communiqué.

Dans l'unité WM, l'afflux net de capitaux sur les neufs premiers mois de l'exercice a été supérieur à l'objectif de 3-5% visé par Vontobel. Les affaires ont affiché une évolution "très satisfaisante" notamment en Suisse, marché de référence de la banque, où elle a acquis des parts supplémentaires.

Les activités AM ont contribué de manière positive au résultat global. Les actifs sous conseil ont progressé par rapport au premier semestre, pour s'établir fin septembre à 93,1 mrd CHF, dont 2,9 mrd de nouveaux capitaux nets, précise le communiqué.

Nouvelle poussée des AuM au quatrième trimestre

Les actifs de Vescore, l'ex-gestionnaire d'actifs du groupe Raiffeisen dont le rachat a été finalisé en septembre, ne sont pas encore inclus dans les chiffres du 3e trimestre. Ils devraient se traduire par une nouvelle croissance du patrimoine dès le 4e trimestre.

Vontobel rappelle par ailleurs que les secteurs non stratégiques ont d'ores et déjà été cédés, et que l'intégration suit son cours conformément au calendrier. Quant aux coûts d'intégration correspondants, ils devraient être comptabilisés dans l'exercice en cours, précise la banque.

Le partenariat étendu avec Raiffeisen dans le domaine des placements a permis à Vontobel Asset Management d'obtenir quelque 300 mio CHF d'actifs supplémentaires sur les neufs premiers mois de l'exercice en cours, principalement portés par deux produits de prévoyance.

Vontobel Financial Products a confirmé sa position de leader dans les produits structurés, avec une part de marché de 23,5% fin septembre. Après avoir lancé avec succès des produits à effet de levier en Italie au premier semestre, Vontobel compte maintenant s'attaquer aux marchés français et hollandais.

Optimisme malgré les difficultés

Pour la suite de l'exercice, la direction estime que ce résultat "très solide" devrait se confirmer, "malgré un contexte de marché défavorable", marqué par les taux d'intérêt bas, le ralentissement de la conjoncture mondiale, la nervosité des marchés et les incertitudes politiques.

Kepler Cheuvreux salue la progression des AuM par rapport à fin juin, mais rappelle qu'ils étaient nettement plus élevés un an plus tôt. L'hémorragie de capitaux consécutive au départ du gestionnaire vedette Rajiv Jain semble s'être tarie.

Baader Helvea qualifie les rares chiffres mentionnés de "très solides", soulignant l'afflux de nouveaux capitaux dans les activités de gestion d'actifs. En revanche, les bons résultats dans la gestion de fortune sur neuf mois sont sans doute à mettre au crédit essentiellement du premier semestre.

Un avis visiblement partagé par UBS, qui parle d'un "typique résultat de 3e trimestre", attirant l'attention sur le fait que les afflux nets de capitaux ont probablement diminué par rapport à fin juin.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) se montre plus critique, jugeant la performance "correcte", mais fait remarquer que le mélange de chiffres trimestriels et sur neuf mois et la non quantification des effets de marché rend toute interprétation ardue. Reste que dans le domaine de la banque privée, Vontobel est un des rares établissements suisses à gagner des parts sur le marché local.

A la Bourse suisse, la mise à jour communiquée par Vontobel, ainsi que l'optimisme affiché par la direction, ont été plutôt bien accueillis. A 14h45, la nominative Vontobel s'arrogeait 0,8% à 48,50 CHF, alors que le marché dans son ensemble (SPI) oscillait toujours autour de la ligne de flottaison (+0,10%).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."