Bilan

Video games: faites vos jeux

Le secteur affiche une santé arrogante, qui devrait se poursuivre. De bonnes opportunités pour enrichir un portfolio, à condition de bien diversifier.

Actuellement, Sony domine le marché avec sa PlayStation 4 (ici le jeu «Assassin’s Creed IV: Black Flag»).

Crédits: Dr

Avec des annonces de revenus annuels 10 fois plus élevés que Hollywood, le secteur du jeu vidéo domine l’industrie des loisirs et des produits culturels. Les projections pour l’avenir sont optimistes. Selon les analyses du cabinet Gartner ou de DFC Intelligence, les revenus annuels globaux, d’ici à 2015-2017, avoisineraient les 82 à 111 milliards de dollars. Porté par le succès du jeu mobile, en ligne et des consoles de nouvelle génération, le marché est à la hausse.

La guerre des trois constructeurs

Dans le hardware, la guerre du jeu vidéo se joue entre trois constructeurs de consoles: les japonais Nintendo et Sony et l’américain Microsoft. Après son lancement, le cycle de vie d’une console dure environ six ans, avant d’être remplacée par une nouvelle génération.

A chaque nouveau cycle les cartes sont redistribuées. Un leader peut ainsi se retrouver dernier sur la génération suivante. Nous en sommes à la huitième génération de consoles. Ce cycle devrait durer jusqu’en 2019 environ. Sony domine largement la génération actuelle avec sa PlayStation 4: 46,6% du marché. Viennent ensuite Nintendo, avec sa Wii U (29,9%), et Microsoft, avec sa Xbox One (23,5%).

Dans la génération précédente, Nintendo menait le jeu avec 37,7% du marché, devant Sony (31,2%) et Microsoft (31,1%), au coude-à-coude.

Des éditeurs clés

Les consoles se vendent en fonction de la qualité et de la quantité des titres disponibles. Nintendo joue sur l’exclusivité de ses licences (Mario, Zelda, etc.), disponibles uniquement sur ses supports.

Mais le succès des consoles se construit aussi avec le catalogue de jeux des éditeurs tiers. Des contrats d’exclusivité sont ainsi négociés entre fabricants et éditeurs, avec parfois des rachats de studios pour garantir l’exclusivité. Les exclus peuvent booster les ventes d’une console. Les éditeurs tiers jouent donc un rôle clé dans l’installation d’une console sur le marché. 

Les constructeurs

Microsoft

Nasdaq: MSFT

Arrivées tardivement sur le marché (2001), les Xbox ont bénéficié du savoir-faire de Microsoft en tant qu’éditeur de jeux sur PC. Le financement de studios de développement a permis d’enrichir son catalogue.

Sony

NYSE: SNE

 Le jeu vidéo est seulement un secteur du business total de ce géant de l’électronique, dont la PlayStation a été lancée en 1995. Chaque génération de consoles est pourvue des dernières innovations multimédias.

Nintendo

OTC: NTDOY

C’est le seul fabricant dédié uniquement aux jeux vidéo. Sortie en 1985, sa première console a installé la franchise à succès «Super Mario Bros», le titre le plus vendu de l’histoire.

Les grands éditeurs

Activision Blizzard

NASDAQ: ATVI 

Revenu 2013: 4,9 milliards de dollars 
Franchises AAA: «Call of Duty» et «World of Warcraft»

Electronic Arts

NASDAQ: EA

Revenu 2013: 3,79 milliards de dollars
Franchises AAA: «Battlefield» et «FIFA»

Take-Two Interactive Software

NASDAQ:TTWO

Revenu 2013: 1,22 milliard de dollars
Franchises AAA: «Grand Theft Auto» et «Borderlands» 

Ubisoft

EPA: UBI

Revenu 2013: 1,26 milliard d’euros
Franchises AAA: «Tom Clancy» et «Rayman»

Didier Bonvin

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."