Bilan

Une filiale d'UBS paie 14,4 millions de dollars pour un litige sur sa dark pool

UBS Securities LLC devra régler l'équivalent de 12,7 millions de francs aux Etats-Unis dans une procédure visant sa plateforme anonyme de négoce.

Une dark pool est une plateforme où les transactions, de gré à gré, se font à l'aveugle, c'est-à-dire que le prix et l'identité du vendeur et de l'acheteur ne sont connus qu'une fois l'opération conclue.

Crédits: Keystone

La filiale d'UBS, UBS Securities LLC, a accepté de passer à la caisse pour régler une procédure ouverte aux Etats-Unis, liée à sa plateforme anonyme de négoce (Dark Pool). La société procédera à un règlement de 14,4 millions de dollars (12,7 millions de francs).

UBS Securities LLC aurait dû divulguer l'existence de ces dark pools à l'ensemble des parties sur le marché. Les teneurs de marché et les sociétés de négoce à haute fréquence se sont ainsi vu accorder illégalement des avantages à des conditions favorables, indique jeudi le gendarme américain des marchés (SEC).

Une dark pool est une plateforme où les transactions, de gré à gré, se font à l'aveugle, c'est-à-dire que le prix et l'identité du vendeur et de l'acheteur ne sont connus qu'une fois l'opération conclue. L'opérateur, souvent une banque d'affaires, joue les intermédiaires.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."