Bilan

Une cliente réclamerait un million de francs à Piguet Galland

Le compte de la petite-fille de l'un des fondateurs de la banque Piguet Galland, filiale de la BCV, aurait été vidé en 2013 suite à une escroquerie commise depuis Hong Kong.

La banque Piguet Galland, filiale de la BCV fondée à Yverdon-les-Bains, aurait déposé plainte à Hong Kong pour tenter de retrouver l'escroc, sans succès pour l'instant.

Crédits: Keystone

La banque Piguet Galland, filiale de la Banque cantonale vaudoise (BCV), serait en litige avec l'une de ses clientes, qui lui réclamerait environ 1 mio CHF. Le compte de cette cliente historique, petite-fille de l'un des fondateurs, a été vidé en 2013 suite à une escroquerie commise depuis Hong Kong, affirme jeudi un article du quotidien "Le Temps". De faux courriels auraient abusé un gestionnaire de Piguet Galland.

Contactée par AWP, la banque n'a pas souhaité commenter cette affaire.

Selon "Le Temps", le compte concerné a été vidé en deux versements, de 250'000 et de 400'000 EUR, effectués par le gestionnaire en l'espace de dix jours. Ce dernier a reçu en juillet 2013 un courrier électronique d'une personne se faisant passer pour le mari de ladite cliente, en utilisant son adresse électronique. Le message était rédigé en mauvais français et demandait l'envoi du premier versement vers Hong Kong. Le gestionnaire a accédé à cette demande en l'absence de contact oral ou d'ordre signé par la cliente.

Un deuxième courriel serait parvenu à la banque deux jours plus tard, réclamant cette fois un versement de 400'000 EUR, toujours vers Hong Kong. Cette fois, le gestionnaire se serait s'entretenu, en anglais, avec l'auteur présumé du message puis aurait envoyé la somme début août, après des vérifications d'usage.

La cliente aurait découvert l'escroquerie en revenant de vacances. Elle réclamerait désormais le remboursement de la somme, plus les intérêts. Selon l'article, Piguet Galland a proposé une indemnisation partielle, ce qu'a refusé la principale intéressée.

La banque, fondée à Yverdon-les-Bains, aurait déposé plainte à Hong Kong pour tenter de retrouver l'escroc, sans succès pour l'instant. Le banquier qui a procédé aux transferts a été licencié, "officiellement sans liens avec cette affaire", précise "Le Temps", qui affirme que la plainte déposée par la cliente suite à cette affaire ne vise pas l'établissement vaudois.

Piguet Galland a dégagé en 2014 un bénéfice net de 3 mio CHF.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."