Bilan

Un Suisse sur quatre retirerait son épargne

Une personne sur quatre retirerait son argent si des taux négatifs étaient introduits sur les comptes d'épargne. Les liquidités seraient placées dans des produits de prévoyance ou de l'immobilier.

Selon les statistiques de la BNS, les Suisses ont déposé en 2014 quelque 730 milliards de francs d'épargne sur leurs comptes bancaires.

Crédits: Keystone

Une personne sur quatre retirerait son argent si des taux négatifs étaient introduits sur les comptes d'épargne, a révélé mardi le portail Moneypark dans un sondage. Les liquidités seraient placées dans des produits de prévoyance, des titres financiers ou de l'immobilier.

Quelque 25% des personnes interrogées retireraient leurs avoirs et seuls 4% les garderaient sur le compte d'épargne si de telles mesures étaient mises en place. Quasiment aucune banque en Suisse n'a introduit des taux négatifs sur les comptes d'épargne des petits épargnants, cette mesure étant dans l'immédiat limitée aux grandes fortunes.

Mais une telle mesure n'est pas exclue, si les taux négatifs, introduits en 2015 par la Banque nationale suisse (BNS) pour lutter contre l'appréciation du franc, devaient perdurer ou étaient renforcés, a précisé Moneypark dans un communiqué.

La majorité des 1013 personnes ayant participé au sondage placeraient leur argent dans des produits de prévoyance, suivis de l'immobilier et de titres financiers. Une minorité dépenserait ses avoirs ou les investirait dans des pièces de collection.

Selon les statistiques de la BNS, les Suisses ont déposé en 2014 quelque 730 mrd CHF d'épargne sur leurs comptes bancaires, malgré une rémunération proche de zéro. Si un quart des épargnants retirait effectivement ses avoirs, le marché perdrait 90 mrd de liquidités, créant des difficultés sur le marché interbancaire helvétique.

Stefan Heitmann, directeur général (CEO) de Moneypark, a évoqué "un effet domino" si une telle mesure était introduite. Dès qu'un grand établissement franchirait le pas, les autres suivraient, a-t-il indiqué.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."