Bilan

Un administrateur quitte UBS pour devenir CEO de Barclays

La banque UBS a annoncé mercredi la démission avec effet immédiat de Jes Staley, nommé CEO de Barclays, afin d'éviter un "conflit d'intérêt".

Barclays a annoncé ce mercredi la nomination de l'Américain au poste de CEO à partir du 1er décembre.

Crédits: DR

La banque UBS a annoncé mercredi la démission avec effet immédiat de Jes Staley de toutes ses fonctions au sein de l'établissement zurichois afin d'éviter un "conflit d'intérêt". Le groupe bancaire britannique a en effet nommé M. Staley au poste de directeur général (CEO).

James Staley avait été élu au conseil d'administration d'UBS lors de l'assemblée générale annuelle en mai. Il était également membre des comités de ressources humaines, de rémunération et des risques, selon un communiqué.

Le groupe zurichois se réserve le droit de désigner de nouveaux candidats à l'élection au conseil d'administration lors de la prochaine assemblée générale annuelle.

Barclays a annoncé ce mercredi la nomination de l'Américain au poste de CEO à partir du 1er décembre.

Surnommé Jes, M. Staley, 58 ans, travaille actuellement, et ce depuis 2013, pour le fonds américain Blue Mountain Capital Management mais il a passé plus de 30 ans au sein de la première banque américaine, grimpant jusqu'au poste de directeur exécutif de la division de banque d'investissements.

Sa nomination avait été éventée par les médias britanniques mi-octobre après l'approbation par le conseil d'administration de Barclays du principe de sa nomination. Le groupe devait encore obtenir des autorisations réglementaires.

Le précédent directeur général, Antony Jenkins, avait été poussé vers la sortie en juillet par le conseil d'administration qui souhaitait du sang neuf pour accélérer la restructuration et la croissance de la banque. Celle-ci a été touchée ces dernières années par une série de scandales, dont celui de la manipulation du taux interbancaire Libor.

"Avec Jes Staley, nous pensons que nous avons un dirigeant qui possède le talent et l'expérience appropriés pour apporter de la valeur aux actionnaires et faire avancer la stratégie du groupe", a commenté le président de Barclays, John McFarlane, cité dans un communiqué.

"C'est un homme d'une grande intégrité, et quelqu'un qui comprend à la fois notre métier mais aussi l'importance d'une réforme culturelle et le besoin de gérer nos activités de façon à ce qu'on en soit tous fiers", a-t-il ajouté.

"C'est un honneur d'être choisi pour diriger Barclays, une institution dotée d'un incroyable héritage après 325 ans d'existence", a déclaré de son côté Jes Staley. "Nous nous engagerons à préserver et à améliorer la confiance qui est à la base de la réputation de Barclays", a-t-il noté.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."