Bilan

UBS va délocaliser jusqu'à 3000 postes d'ici trois à cinq ans

UBS envisage de délocaliser jusqu'à 3000 postes. Les départements concernés seraient l'informatique, la comptabilité, les ressources humaines et le contrôle du risque financier.

La banque dispose déjà d'importants centres d'opération offshore en Pologne, et lors de la présentation des chiffres trimestriels de la filiale polonaise, celle-ci avait évoqué une augmentation de 300% des effectifs, à 1900 équivalents plein temps (ETP).

Crédits: Keystone

UBS envisage de transférer hors de nos frontières jusqu'à 3000 postes dans les trois à cinq prochaines années. C'est du moins ce qu'affirme la "Handelszeitung" (à paraître jeudi), se basant sur une source proche de la direction générale du numéro un bancaire helvétique. A l'en croire, les départements concernés seraient principalement l'informatique, la comptabilité, les ressources humaines et le contrôle du risque financier.

Contactée par l'hebdomadaire alémanique, la banque n'a pas souhaité s'exprimer sur "les chiffres et les perspectives à venir", mais a cependant rappelé que sa stratégie comprenait notamment la délocalisation de certaines activités dans des emplacements meilleur marché.

Selon d'autres sources internes, citées par le journal, le nombre de postes en danger serait bien moins élevé, autour de 500. La banque dispose déjà d'importants centres d'opération offshore en Pologne, et lors de la présentation des chiffres trimestriels de la filiale polonaise, celle-ci avait évoqué une augmentation de 300% des effectifs, à 1900 équivalents plein temps (ETP).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."