Bilan

UBS taille dans les effectifs de sa division gestion de fortune

UBS restructure ses activités de gestion de fortune en lien avec les Etats-Unis et va réduire jusqu'à près d'un dixième le nombre de ses conseillers à la clientèle.

A l'avenir, le numéro un bancaire helvétique veut réduire le nombre de nouvelles embauches de 40%.

Crédits: Keystone

UBS restructure ses activités de gestion de fortune en lien avec les Etats-Unis et va réduire jusqu'à près d'un dixième le nombre de ses conseillers à la clientèle. Le numéro un bancaire helvétique veut en revanche fidéliser les conseillers restants, en leur offrant des salaires plus élevés.

La division, dont l'ancien directeur financier d'UBS Tom Naratil a pris les rênes en début d'année, emploie quelque 7145 conseillers. A l'avenir, ce nombre sera porté entre 6500 et 7000, a déclaré jeudi une porte-parole.

Aux Etats-Unis, les conseillers agissent encore plus qu'ailleurs en entrepreneurs indépendants, très proches de leurs clients fortunés. Beaucoup changent de banque en compagnie de leur clientèle, par exemple lorsque la concurrence propose une meilleure rémunération.

Les fluctuations sont donc très élevées. Récemment, UBS a notamment recruté de nombreux conseillers de Credit Suisse. Le débauchage onéreux d'employés de la concurrence ne représente toutefois pas une stratégie de croissance durable, a expliqué M. Naratil.

A l'avenir, le numéro un bancaire helvétique veut réduire le nombre de nouvelles embauches de 40%. Dans le cadre de sa nouvelle structure organisationnelle, UBS va en outre réduire son encadrement supérieur. L'établissement n'a toutefois pas pu préciser combien d'employés seraient concernés.

En mai, UBS a annoncé vouloir supprimer des emplois dans la gestion de fortune non liée aux Etats-Unis, afin de réduire significativement ses coûts. Une coopération plus étroite entre la gestion de fortune américaine et le reste du monde est en outre prévue.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."