Bilan

UBS redevient n°1 du private banking en Asie

Les déboires d'UBS aux Etats-Unis et en Europe ne semblent pas avoir eu d'impact notable sur l'activité private banking du géant zurichois en Asie, où la banque suisse vient de dépasser Citigroup pour devenir n°1.
UBS a récupéré sa place de private banking en Asie.

Enquête en Allemagne, longue saga aux États-Unis, accusations en France... Le ciel d'UBS est encombré de nuages en ce moment. Une éclaircie arrive d'Asie avec le rapport de Private Banker International qui place la banque zurichoise en tête en Asie pour la banque privée.

Dans ce rapport, UBS dépasse Citigroup dans ce domaine. Mais le géant suisse ne fait que reprendre son bien: UBS occupait la première place de ce classement jusqu'en 2010, avant que son concurrent américain ne lui ravisse le leadership. Le règne de Citigroup n'aura finalement duré que deux ans.

Un nouveau record dans la branche

Au cours de l'année écoulée, les actifs gérés par UBS en Asie ont augmenté de 20% pour atteindre 215 milliards de dollars. Citigroup a également vu ses actifs croître, mais de 9%, atteignant 210 milliards de dollars.

Pour les vingt premières banques du secteur dans la région Asie-Pacifique, les actifs ont fait un bond de 16%, enregistrant un nouveau record à 1173 milliards de dollars. Dans son rapport cité par l'agence économique Bloomberg, Private Banker International dit s'attendre à une consolidation dans les mois à venir dans le domaine du private banking.

Les banques suisses récompensées

L'annonce du retour d'UBS au premier rang en Asie a été faite en marge du 23e sommet international des banquiers privés qui se tenait à Singapour ce vendredi 11 octobre.

Au cours de ce sommet, un certain nombre de récompenses ont également été décernées. Et les établissements financiers suisses ont été à la fête: Credit Suisse a remporté le Outstanding Global Private Bank, une mention dans la catégorie Outstanding Private Bank pour les clients très fortunés et une autre pour son offre philanthropique, la banque Sarasin-Alpen a reçu une mention dans la catégorie Outstanding Private Bank pour le Moyen-Orient, et Julius Baer a gagné le prix Outstanding Wealth Manager – Customer Engagement.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."