Bilan

UBS rachète sa propre dette pour 6,1 milliards de francs

UBS a racheté pour 6,1 milliards de francs de sa propre dette, ce qui réduira de 658 millions de francs le capital comptabilisé sous les règles de Bâle III.

UBS espère compenser ces dépenses en un peu plus d'un an grâce aux économies faites sur les intérêts des emprunts rachetés.

Crédits: Keystone

La banque UBS a racheté pour 6,1 mrd CHF de sa propres dette, dans le cadre d'une offre d'achat en numéraire, a annoncé le groupe jeudi.

Cette opération devrait se solder par des coûts de 272 mio CHF qui seront comptabilisés au quatrième trimestre dans la division Corporate Center, a précisé l'établissement dans un communiqué. UBS espère compenser ces dépenses en un peu plus d'un an grâce aux économies faites sur les intérêts des emprunts rachetés.

Le rachat de dette n'aura quasiment pas d'effet sur le ratio de fonds propres durs du groupe, mais réduira de 658 mio CHF le capital comptabilisé sous les règles de Bâle III. Certaines des obligations acquises ne pourront cependant pas servir d'amortisseur d'éventuelles pertes, selon les règles suisses des banques d'importance systémique.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."