Bilan

UBS provisionne 600 millions pour litiges, dont l'affaire Fifa

UBS a effectué au troisième trimestre 2015 des provisions pour litiges de 592 millions de francs et a reçu des demandes de comptes liés à la Fifa.

A l'instar d'autres établissements suisses, UBS a reçu des demandes des autorités concernant des comptes liés à la Fifa et d'autres associations de football liées, ainsi que des personnes et entités" en rapport avec l'organisme.

Crédits: AFP

UBS a effectué au troisième trimestre 2015 des provisions pour litiges de 592 mio CHF, principalement pour des affaires liées aux créances hypothécaires résidentielles (RMBS) aux Etats-Unis, portant le total de provisions pour les démêlés judiciaires à 2,9 mrd CHF fin septembre, a indiqué la banque mardi.

UBS, qui était un acteur important sur le marché des RMBS aux Etats-Unis - des produits financiers qui ont notamment conduit à la crise des subprimes en 2007/2008 - avec un portefeuille de 80 mrd USD entre 2004 et 2007, a provisionné au total 1,174 mrd USD dans ce dossier.

A l'instar d'autres établissements suisses, UBS "a reçu des demandes des autorités concernant des comptes liés à la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) et d'autres associations de football liées, ainsi que des personnes et entités" en rapport avec l'organisme, selon le rapport trimestriel de l'établissement.

La Fifa, dont le siège est à Zurich, est impliquée dans un vaste scandale de corruption sur l'attribution de Coupes du monde. Plusieurs hauts responsables de l'association, dont le président Sepp Blatter, sont concernés.

Credit Suisse a également été contactée par les autorités suisses et américaines dans le cadre du scandale de corruption qui secoue actuellement la Fifa, avait indiqué la banque fin octobre.

UBS est confronté à de nombreux litiges, en cours ou réglés. Dans celui concernant de supposées manipulation du Libor et d'autres taux directeurs, un jugement est attendu le 9 mai 2016, a précisé la banque dans le rapport trimestriel.

Le Département américain de la Justice (DoJ) avait mis fin en mai 2015 à l'accord de non-poursuite pénale d'UBS conclu en 2012. L'établissement zurichois devra plaider coupable, payer une amende de 203 mio USD et sera mis à l'épreuve pendant trois ans.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."