Bilan

UBS ne prévoit pas de séparer la division suisse du reste de la banque

UBS ne prévoit pas d'ériger sa division suisse en une filiale et de l'introduire à la Bourse, à l'image de Credit Suisse, a indiqué son directeur général (CEO) Sergio Ermotti.

Concernant l'intention de Credit Suisse de devenir numéro un du marché local et d'y investir 400 mio CHF, M. Ermotti a déclaré que UBS avait déjà, il y a quatre ans, défini le secteur suisse comme un moteur important et que 1 mrd CHF y ont été investis.

Crédits: Keystone

UBS ne prévoit pas d'ériger sa division suisse en une filiale et de l'introduire à la Bourse, à l'image de Credit Suisse, a indiqué son directeur général (CEO) Sergio Ermotti dans un entretien accordé à "Bilanz" à paraître dans l'édition de vendredi.

"Nous avons maintenant un modèle d'affaires performant. Nous produisons le plus de valeur pour nos actionnaires lorsque nous gardons le tout ensemble et ne vendons pas des parties. Nous n'avons pas besoin de plus de complexité", a affirmé le CEO.

Concernant l'intention de Credit Suisse de devenir numéro un du marché local et d'y investir 400 mio CHF, M. Ermotti a déclaré que UBS avait déjà, il y a quatre ans, défini le secteur suisse comme un moteur important et que 1 mrd CHF y ont été investis. "Nous nous réjouissons d'avoir de la concurrence", a déclaré le patron.

M. Ermotti considère par ailleurs que le titre de la banque aux trois clés était quelque peu en-dessous de sa juste valeur et qu'il disposait d'un potentiel de progression jusqu'à 26 CHF , selon l'article.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."