Bilan

UBS: la correction ébranle, mais n’annule pas la tendance haussière

La faiblesse du cours du géant bancaire helvétique crée une opportunité intéressante pour viser un retour à 22,50 francs.

Suisse L’action UBS n’a pas été épargnée par la correction des marchés boursiers au début de février: elle a perdu plus de 13% depuis le récent sommet. Cependant, ce repli devrait apporter une opportunité d’achat intéressante. La hausse des rendements obligataires au niveau mondial devrait profiter aux banques, pour autant que la croissance se maintienne. Le contexte de plus forte volatilité des marchés permettra également aux banques d’augmenter les revenus provenant des opérations boursières.

Techniquement, le cours de l’action de la première banque suisse était passé en forte dynamique haussière dans le courant du mois de décembre 2017, cassant au-dessus de 18 francs pour la première fois depuis deux ans et accélérant rapidement, proche du niveau psychologique de 20 francs. Malgré un retour du cours de l’action à un plus bas à 17,15 francs, la droite de tendance haussière reste inviolée.

La moyenne mobile de 200 jours à 17 francs et le haut du nuage Ichimoku à 16,40 francs devraient apporter du soutien acheteur à l’action. Tous deux sont également encore largement orientés vers le haut. Le MACD est passé sous sa moyenne mobile, ce qui est généralement perçu comme un signal de vente, cependant celui-ci reste en tendance haussière et est confortablement situé au-dessus de la ligne de zéro. Le RSI reste également en tendance haussière après un bref passage sous la ligne médiane.

En résumé, la chute récente des marchés a déstabilisé la tendance, mais n’y a pas mis un terme. La faiblesse du cours apporte une opportunité intéressante pour viser un retour à 20 puis à 22,50 francs dans un horizon de six à douze mois. En revanche, une poursuite de la baisse sous le nuage Ichimoku et sous le niveau de support critique de 15 francs invaliderait le scénario haussier. 

Andreas Ruhlmann
Andreas Ruhlmann

PREMIUM CLIENT MANAGER À IG BANK

Lui écrire

Andreas Ruhlmann, diplômé de la John Molson School of Business à Montréal et détenteur du CAIA (Chartered Alternative Investment Analyst), a évolué plus de 10 ans au cœur des salles de marchés de Saxo Bank et de la Banque Nationale du Canada. Il rejoint IG Bank en février 2014 afin de mettre son expérience au profit des clients Premium de la banque.

Spécialiste du marché des devises, des actions et en analyse technique, Andreas développe également de nombreuses formations sur les stratégies de trading, l’analyse graphique, la gestion de risque et la psychologie du trader. Découvrez les formations sur ig.com

Les opinions exprimés dans ce Blog sont celles de Andreas Ruhlmann et non de son employeur.

Du même auteur:

Nette tendance à la hausse sur le marché indien
2016, une année en or pour le métal jaune

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."