Bilan

UBS ferme les comptes de la Fédération d'échecs à cause de la Syrie

UBS va fermer "immédiatement" les comptes bancaires de la Fédération internationale des échecs en raison de prétendus arrangements de son président avec la Syrie et l'Etat Islamique.

Le milliardaire russe qui dirige la FIDE a été placé sur la liste de sanctions pour avoir facilité l'achat de pétrole par le régime syrien auprès de l'EI.

 

Crédits: afp

La Fédération internationale des échecs (FIDE) a annoncé mardi que la banque suisse UBS allait fermer ses comptes bancaires "immédiatement" en raison de prétendus arrangements financiers de son président avec le gouvernement syrien et le groupe Etat Islamique.

Le milliardaire russe  Kirsan Ilioumjinov, qui dirige la FIDE depuis 1995, a été placé sur la liste de sanctions des Etats-Unis en novembre 2015 pour avoir apparemment facilité l'achat de pétrole par le régime syrien auprès de l'Etat Islamique. 

Selon une lettre postée sur le site de la FIDE par son trésorier, Adrian Siegel, la banque UBS avait initialement autorisé la fédération à conserver ses comptes car M. Ilioumjinov avait donné des assurances que son nom serait bientôt retiré de la liste des sanctions. 

"Cependant, après plus de deux ans de présence de Kirsan Ilioumjinov sur la liste du Département américain du Trésor, la banque suisse a annoncé qu'elle allait immédiatement clore nos comptes", a indiqué la lettre.

M. Siegel a confirmé l'authenticité du document dans un message adressé à l'AFP.

"Les problèmes de Kirsan Ilioumjinov nuisent gravement aux activités de la FIDE et nous devons chercher une nouvelle banque", a souligné la lettre sur le site, qualifiant la situation de "grave problème".

M. Siegel a précisé que le président de la fédération avait été écarté des "opérations légales, financières et commerciales" depuis décembre 2015.

Kirsan Ilioumjinov est un homme d'affaires bouddhiste, qui a fait fortune dans le secteur bancaire et l'industrie automobile après la chute de l'URSS en 1991. 

Président jusqu'en 2010 de la république de Kalmoukie,  dans le sud de la Russie, c'est aussi un personnage controversé. 

Il avait affirmé en 2010 avoir été enlevé par des extraterrestres vêtus de combinaisons spatiales jaunes qui communiquaient par télépathie avec lui et l'avaient emmené sur une autre planète.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."