Bilan

UBS en nette hausse après les accords aux Etats-Unis

Le titre UBS a ouvert en nette hausse à la Bourse suisse, après la conclusion de plusieurs accords aux Etats-Unis pour résoudre les litiges sur les manipulations du marché des devises et du Libor.

"UBS a été en mesure de régler le dossier des devises (...) à des conditions que nous estimons nettement meilleures qu'anticipé", ont souligné les analystes de la banque Vontobel dans une note.

Crédits: Bloomberg

Le titre UBS a ouvert en nette hausse mercredi à la Bourse suisse, après la conclusion de plusieurs accords aux Etats-Unis pour résoudre les litiges sur de supposées manipulations du marché des devises et du Libor. La banque paiera un total de 545 mio USD d'amende aux autorités américaines. Les analystes se sont déclarés soulagés par le faible montant dont devra s'acquitter UBS.

A 09h31, l'action UBS prenait 3,0% à 20,42 CHF dans un SMI quasiment à l'équilibre (+0,03%).

Dans le détail, UBS verse 342 mio USD à la Réserve fédérale américaine (Fed) pour solder le dossier des devises et 203 mio USD au Département américain de la Justice (DoJ) pour régler celui du Libor.

"UBS a été en mesure de régler le dossier des devises (...) à des conditions que nous estimons nettement meilleures qu'anticipé", ont souligné les analystes de la banque Vontobel dans une note. L'accord de plaider coupable dans le dossier du Libor "ne devrait pas avoir un impact très négatif pour UBS", ont-ils précisé, ajoutant que les amendes sont couvertes par les provisions de l'établissement zurichois.

Vontobel avait initialement tablé sur des provisions pour litiges de 2 mrd CHF en 2015, mais ces estimations sont trop élevées. Les analystes pourraient donc revoir à la hausse leurs estimations de bénéfice par action.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) a également souligné le faible montant de l'amende, comparé aux attentes. "Les incertitudes concernant les litiges les plus onéreux sont balayées" et le taux de fonds propres de 13% "n'est pas menacé", ont estimé les spécialistes. Cela permettra de relever le dividende futur.

UBS est cependant toujours dans le collimateur des régulateurs européens et américains pour d'autres litiges, a averti Bank of America Merrill Lynch. Les résultats au 2e trimestre devraient être solides.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."