Bilan

UBS dans le collimateur des enquêteurs italiens

La justice italienne aurait bouclé une enquête sur UBS Europe concernant des soupçons de blanchiment d'argent et d'entrave au travail des autorités de surveillance, ont indiqué deux sources proches du dossier à l'agence Reuters.

Contactée par AWP, UBS a indiqué ne pas commenter des procédures juridiques en cours.

Crédits: Keystone

Le procureur pourrait porter officiellement plainte et demander la tenue d'un procès, a ajouté l'agence.

L'origine de l'enquête remonte au petit gestionnaire de fortune Sofia SGR, soupçonné d'escroquerie. La société est notamment accusée d'avoir fait porter des coûts excessifs à 117 clients et de ne pas avoir divulgué des conflits d'intérêt ayant conduit à des pertes pour les clients. UBS Europe se retrouve dans le collimateur de la justice transalpine pour avoir participé à l'émission des produits.

Hormis UBS Europe et Sofia SGR, les enquêteurs italiens s'intéressent également à 23 personnes dont l'ex-responsable d'UBS pour l'Europe, selon ces sources. Sofia a entre-temps été liquidé et ses avoirs en partie repris par le gestionnaire de fortune italien Azimut.

Contactée par AWP, UBS a indiqué "ne pas commenter des procédures juridiques en cours".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."