Bilan

Theresa May réitère sa confiance à la Banque d'Angleterre

La Première ministre britannique Theresa May soutient le gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE) Mark Carney.

Selon le Sunday Times, le gouverneur, "désenchanté" par le gouvernement conservateur de Theresa May, ne choisira pas de rester en poste. 

Crédits: Reuters

La Première ministre britannique Theresa May soutient dans sa mission le gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE) Mark Carney, avec qui elle a "une bonne relation de travail" qu'elle entend poursuivre, a déclaré lundi une porte-parole de Downing Street.

La Première ministre "soutient" clairement le gouverneur et "le travail qu'il a fait et qu'il fait pour le pays", a poursuivi la porte-parole.

Interrogée sur le fait que Mme May voit M. Carney comme la meilleure personne pour ce poste, la porte-parole a répondu: "absolument".

Au cours du weekend, des informations de presse contradictoires ont alimenté les spéculations sur l'avenir du Canadien à la tête de l'institution.

Selon le Sunday Times, le gouverneur, "désenchanté" par le gouvernement conservateur de Theresa May, ne choisira pas de rester en poste. Une décision qu'il pourrait annoncer, selon le Telegraph, dès ce mercredi.

Mais le Financial Times a rapporté dimanche soir que le gouverneur "pencherait plutôt pour demeurer à son poste jusqu'en 2021".

Arrivé à la tête de l'institution en 2013, Mark Carney avait prévenu de son intention de ne remplir que cinq des huit ans de son mandat, avec la possibilité tout de même de choisir de rester jusqu'en 2021.

Un porte-parole de la Banque d'Angleterre a déclaré à l'AFP lundi que "rien n'a changé", rappelant que le gouverneur doit rendre sa décision publique d'ici à la fin de l'année.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."