Bilan

Swissquote dope sa performance au premier semestre et relève ses prévisions

Le courtier en ligne Swissquote a bénéficié à plein de la volatilité des marchés au premier semestre, engrangeant des ouvertures de comptes et des afflux de liquidités. Grâce à cette performance, la direction du groupe glandois a relevé ses attentes pour l'ensemble de l'année.

Mi-juin, Swissquote avait déjà averti avoir enregistré un "afflux massif de nouveaux clients".

Crédits: Keystone

Confirmant ses chiffres préliminaires dévoilés mi-juin, Swissquote a fait état mardi d'un chiffre d'affaires en forte hausse de 38,9% à 162,7 millions de francs.

Les revenus nets des commissions ont bondi de 82,7% à 83,4 millions de francs, tandis que ceux issus des activités avec les crypto-monnaies se sont envolés de 54,8% à 4,8 millions. Le produit net de l'Eforex a évolué de manière similaire (+52,2%) à 60 millions.

Parmi les autres domaines, les revenus nets d'intérêt ont reculé de 21,7% à 16,6 millions de francs et ceux issus du négoce ont été divisés par près de quatre à 2,8 millions.

Les charges d'exploitation ont parallèlement progressé de 17,4% sur un an à 102,3 millions de francs, notamment en raison de coûts plus élevés liés au personnel avec l'embauche de 65 nouveaux collaborateurs.

Le bénéfice avant impôts s'est néanmoins envolé de 132,8% à 58,4 millions, a détaillé la société dans un communiqué. Le bénéfice net a pour sa part plus que doublé à 50,4 millions.

L'afflux net de nouveaux capitaux a atteint 3 milliards de francs, contre 1,2 milliard de croissance organique ou 2,2 milliards avec l'intégration de la banque luxembourgeoise Internaxx il y a un an. Les avoirs de la clientèle ont augmenté de 9,7% à 33,5 milliards.

L'action s'envole

Le groupe vaudois a profité de l'arrivée massive de nouveaux clients, le nombre de comptes bondissant de 16,9% à 396'430. En cinq ans, Swissquote affiche une solide progression. En 2015, les demandes d'ouvertures de comptes plafonnaient ainsi autour de 220'000.

Mi-juin, Swissquote avait déjà averti avoir enregistré un "afflux massif de nouveaux clients".

Portée par ces solides résultats semestriels, la direction anticipe désormais pour l'ensemble de l'année un bénéfice avant impôts de 100 millions de francs et un chiffre d'affaires de 300 millions. En mars, Swissquote tablait encore sur une croissance des revenus et des bénéfices de plus de 10%.

A titre de comparaison, le courtier en ligne avait dégagé l'année dernière des recettes nettes de 230,6 millions de francs et un résultat avant impôts de 50,6 millions.

L'établissement semble bien parti, puisqu'au seul mois de juillet il a engrangé 0,5 milliard de francs d'argent nouveau. L'objectif d'afflux de 5 à 6 milliards sur l'ensemble de l'année paraît donc réaliste, a souligné le directeur général Marc Bürki lors d'une conférence de presse.

Swissquote vise désormais des avoirs clientèle à 36 milliards de francs. Les objectifs à moyen terme devraient, eux, être dévoilés début 2021, a précisé M. Bürki.

A la Bourse suisse, l'action était vivement recherchée par les investisseurs. La nominative s'envolait de 10,6% à 88,50 francs, dans un indice SPI en progression de 0,97% à 13h15.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."