Bilan

Swissleaks: l'Autriche veut "des noms"

Vienne va demander l'entraide administrative de la justice française afin d'identifier ses ressortissants mis en cause par les fichiers volés à HSBC en 2007.

D'après l'hebdomadaire News, 399 ressortissants et entreprises autrichiens figurent dans les listings de HSBC.

Crédits: DR

L'Autriche va adresser une demande d'entraide administrative à la France pour identifier ses ressortissants soupçonnés de fraude fiscale, via la banque HSBC Suisse, dans le cadre du scandale SwissLeaks, a annoncé mercredi un porte-parole du ministère des Finances à Vienne.

L'hebdomadaire News, partenaire du groupe de médias internationaux qui ont épluché des fichiers volés en 2007 par un ancien employé de HSBC, a affirmé lundi que 399 ressortissants et entreprises autrichiens figuraient dans cette liste.

"Nous voulons des noms", a indiqué le porte-parole autrichien, précisant qu'une demande d'entraide administrative en ce sens devait être adressée à Paris dès mercredi après-midi. La justice française dispose des fichiers depuis fin 2008.

Selon News, les fonds autrichiens concernés s'élèvent à 1,2 milliard d'euros. Tous ne sont cependant pas frauduleux, précise l'hebdo.

L'Autriche est elle-même régulièrement mise en cause au sein de l'Union européenne pour son secret bancaire, qu'elle n'a accepté de lever partiellement qu'à partir de 2018.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."