Bilan

Swiss Life poursuit la diversification de ses revenus

Swiss Life a compensé le repli du volume de primes au premier semestre par une hausse de la rentabilité et des profits due à la diversification de ses activités.

L'orientation sur la croissance rentable et le développement des activités de Swiss Life reposant sur le versement de frais et de commissions a porté ses fruits.

Crédits: Keystone

La diversification des activités entreprise par Swiss Life a porté ses fruits au premier semestre 2016. L'assureur-vie a plus que compensé le repli du volume de primes, bouclant la période sous revue par une hausse de la rentabilité et des profits, et décoiffant les attentes. Les activités de versement de frais et de commissions ont soutenu cette performance, ponctuée par une consolidation des fonds propres.

Le bénéfice net semestriel a grappillé 1% sur un an, pour se fixer à 500 mio CHF, indique le groupe zurichois jeudi. Ce dernier a renforcé sa capacité de rendement lors de la période sous revue. Le bénéfice d'exploitation s'est inscrit à 729 mio CHF, soit une progression de 5%.

L'assureur a largement dépassé les prévisions des analystes, qui tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 481 mio et un résultat d'exploitation de 691 mio CHF.

Le semestre n'a cependant pas été de tout repos pour Swiss Life, qui a dû faire face à une baisse du volume de primes. Ces dernières se sont repliées de 8% ou 9% en monnaies locales (ML), à 10,1 mrd CHF. Les recettes totales se sont étiolées de 6% à 11,42 mrd, tandis que les charges d'exploitation se sont allégées de 7% à 10,70 mrd.

La performance semestrielle a été portée tout particulièrement par les affaires issues de frais et de commissions, axe important de la nouvelle stratégie "Swiss Life 2018". Cette activité a généré des revenus en hausse de 6% ou 3% en monnaies locales, à 656 mio CHF. Le résultat a gonflé de 16% à 194 mio CHF. Swiss Life a franchi une nouvelle étape dans la diversification de ses sources de revenus, affirme la société.

Bonne entame

La nouvelle stratégie a ainsi connu un bon début, souligne le directeur général (CEO) Patrick Frost, cité dans le communiqué. L'orientation sur la croissance rentable et le développement des activités reposant sur le versement de frais et de commissions a porté ses fruits, selon lui.

Les revenus nets des placements ont en revanche fondu de près de 18% à 2,3 mrd CHF, en raison de la baisse des gains en capital. Le rendement net des placements s'est affaibli à 1,6% sur une base non annualisée, contre 2,0% l'exercice précédent. Swiss Life vise désormais un rendement net des placements d'environ 3% pour 2016 ("au moins 3%" auparavant).

La marge des affaires nouvelles a atteint 1,5%, contre 1,7% au premier semestre 2015. Swiss Life indique qu'il a pu atteindre ce niveau malgré les taux "extrêmement bas, voire négatifs". La diversification des activités a permis de compenser les trois-quarts de cet effet.

La Suisse demeure le marché principal de l'assureur, malgré une baisse de 6% du volume des primes à 6,6 mrd CHF. Ce repli est imputable au durcissement des conditions de souscription. Le bénéfice opérationnel des activités helvétiques a pris 2%, à 420 mio CHF. Le résultat lié aux frais et commissions a été multiplié par cinq à 11 mio CHF.

Une relative stabilité a été constatée en France, où le bénéfice opérationnel s'est inscrit à 125 mio EUR. Les primes accusent un recul de 2% à 2 mrd EUR. Le résultat en Allemagne a atteint 57 mio EUR, soit une progression de 13%. Sur ce marché, les primes se rétractent également, de l'ordre de 5% à 576 mio EUR.

En avance sur l'objectif

Le résultat de Swiss Life International a pris l'ascenseur (+11%) à 22 mio EUR, malgré des primes amputées de près de la moitié (-42% à 651 mio EUR).

Dans les activités de gestion d'actifs, le bénéfice opérationnel a été amélioré de 13% à 115 mio CHF. Swiss Life Asset Managers a enregistré des afflux d'argent à hauteur de 4,9 mrd, pour des avoirs sous gestion de 202,2 mrd CHF à fin juin (+9% sur six mois).

Sur ce montant, 44,4 mrd sont imputables aux clients tiers, ce qui représente une hausse de 14% par rapport à fin décembre. L'assureur, qui ambitionne d'atteindre les 50 mrd d'ici 2018, estime être en avance sur cet objectif.

Les fonds propres attribuables aux actionnaires se sont envolés de 18% pour s'établir à 14,3 mrd CHF.

Le patron de Swiss Life se montre confiant quant aux objectifs 2016. Il estime que ceux-ci seront atteints grâce à l'augmentation du bénéfice d'exploitation, la diversification des activités ainsi que la baisse du taux technique et des coûts dans les affaires d'assurance.

Les analystes semblent convaincus. Swiss Life a dépassé les attentes dans toutes ses divisions, souligne Baader Helvea. Le courtier genevois se dit toutefois déçu par le niveau des nouvelles affaires. Pour la Banque cantonale de Zurich (ZKB), les activités suisses constituent l'unique ombre au tableau. Vontobel affirme que le renforcement des fonds propres devrait avoir des répercussions positives sur la politique de dividende.

Vers 11h35, l'action Swiss Life s'adjugeait 3,8% à 240,20 CHF, alors que le SMI gagnait 0,79%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."