Bilan

Swatch et Richemont sous pression après le raffermissement du franc

Certaines banques ont déjà abaissé leurs recommandations quant aux titres des deux groupes horlogers. Selon les analystes, Richemont se retrouve toutefois dans une situation plus confortable que son concurrent.

La Société Générale a par exemple réduit l'objectif de cours de Richemont à 87 CHF, contre 110 CHF précédemment. La recommandation reste à "buy".

Crédits: Keystone

Les titres Richemont et Swatch réduisaient leurs pertes vendredi matin à la Bourse suisse, après les fortes chutes de la veille. Après la décision de la BNS d'abolir le taux plancher, les deux principaux groupes horlogers suisses avaient été les lanternes rouges du SMI jeudi après-midi. En raison de coûts de production élevés en Suisse, certaines banques ont déjà abaissé leurs recommandations.

A 10h48, l'action au porteur Swatch lâchait 8,1% à 351,30 CHF. Richemont se contractait de 7,9% à 69,05 CHF, dans un indice SMI en baisse de 6,26%.

Selon les analystes de Société Générale, avec 37% des coûts et 6% du chiffre d'affaires en francs, Richemont se retrouve en difficultés après la décision de la Banque nationale suisse (BNS) d'abandonner le cours plancher. Mais le spécialiste du luxe se retrouve dans une situation plus confortable que son concurrent Swatch. Le groupe genevois exporte en effet en euros, sa base de coûts en francs est plus faible que celle de l'horloger biennois et il est plus présent dans le haut de gamme, indique la banque. Société Générale a réduit l'objectif de cours de Richemont à 87 CHF, contre 110 CHF précédemment. La recommandation reste à "buy".

Société générale indique aussi que Swatch se retrouve en première ligne face à la hausse du franc, avec une base de coûts en Suisse de 58%, pour une part de chiffre d'affaires de 13%. La banque française dégrade la recommandation pour le titre Swatch au porteur à "sell" contre "hold" et élague l'objectif de cours à 320 contre 480 CHF.

La banque Bernstein a quant à elle réduit ses prévisions de bénéfice par action de 6,2% pour l'exercice décalé en cours 2014/2015 de Richemont. Pour 2015/2016, l'analyste les abaisse de 4,2%. La pression sur les horlogers suisses pourrait offrir des opportunités de rachat à Richemont, relève Mario Ortelli.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."