Bilan

Stabilité du marché de l'emploi dans le secteur bancaire

Par rapport au trimestre précédent, le nombre de postes vacants dans les banques suisses a légèrement augmenté.

Le chômage a légèrement reculé dans l'Espace Plateau, en Suisse du Nord-Ouest et en Suisse orientale. 

Crédits: Keystone

Le marché du travail s'est stabilisé au premier trimestre dans le secteur bancaire suisse, après une évolution légèrement négative l'année précédente. Le taux de chômage est resté à 2,1%, un niveau nettement inférieur à la moyenne suisse, toutes branches confondues, de 3,5%.

Par rapport au trimestre précédent, le nombre de postes vacants dans les banques suisses a légèrement augmenté, de 86, pour passer à 2400, indique jeudi l'association patronale Employeurs Banques dans son dernier "Moniteur". Le nombre de demandeurs d'emploi se monte lui à 2563.

En termes absolus, c'est dans la région de Zurich que le nombre de postes vacants a le plus augmenté (+44%), pour s'établir à 873. Avec un taux de 1,7%, la place financière zurichoise est quasiment au niveau de la moyenne suisse de 1,9%.

La Suisse centrale occupe toujours le haut du tableau avec un taux de 4,8%, ce qui correspond à 317 postes vacants (+20 par rapport au trimestre précédent). La Suisse du Nord-Ouest et la Suisse orientale ont enregistré une légère hausse.

En revanche, la situation est toujours tendue en Suisse romande (1,3%) et surtout au Tessin (0,5%). Dans cette région, le taux de postes vacants est de loin le plus faible.

Le chômage a légèrement reculé dans l'Espace Plateau, en Suisse du Nord-Ouest et en Suisse orientale. Le nombre de demandeurs d'emploi a en revanche augmenté de 27 personnes au Tessin, qui affiche maintenant un taux de 2,2%. La région lémanique affiche le taux de chômage le plus élevé, à 3,4%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."