Bilan

Sergio Ermotti a perçu 14,2 millions de francs en 2017

Le CEO d'UBS Sergio Ermotti a perçu un montant total de 14,2 millions de francs l'année dernière, contre 13,7 millions au titre de 2016.

UBS a fixé la rémunération pour l'ensemble de la direction générale à 99,9 millions de francs.

Crédits: keystone

Le directeur général (CEO) d'UBS Sergio Ermotti a vu son salaire gonfler l'année dernière. Il a perçu un montant total de 14,2 mio CHF, contre 13,7 mio au titre de 2016. La part variable de sa rémunération a atteint 11,4 mio CHF, à comparer aux 10,9 mio de l'exercice précédent, selon les indications fournies vendredi par le géant bancaire zurichois.

UBS a fixé la rémunération pour l'ensemble de la direction générale à 99,9 mio CHF. En 2016, le comité exécutif avait reçu une somme globale de 97,9 mio CHF.

Les jetons de présence versés au président Axel Weber se sont élevés à 6,03 mio CHF, légèrement moins que les 6,07 mio de 2016. L'ensemble du conseil d'administration a perçu 13,13 mio CHF, contre 13,22 mio en 2016.

UBS revoit son bénéfice à la baisse

Le bénéfice net (après minoritaires) a été abaissé de 112 mio CHF et le bénéfice opérationnel de 141 mio CHF, suite à la constitution de provisions pour litiges, indique vendredi la grande banque.

En prenant en compte de ces modifications, le résultat avant impôts 2017 a été ramené à 5268 mio CHF (contre 5409 mio auparavant), le bénéfice net à 1053 mio (1165 mio) et le bénéfice par action à 0,27 CHF (0,30). L'écart important entre le bénéfice net et le résultat avant impôts s'explique par une dépréciation de 2,9 mrd CHF résultant de la réforme fiscale aux Etats-Unis.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."