Bilan

Secret bancaire: pas d'amende pour Cembra mais rappel à l'ordre de la Finma

L'organisme de crédit n'écope pas d'une amende mais devra régler 1,5 millions de francs de frais de dossier, dans une affaire de soupçons de violation du secret bancaire.

Fin mai, l'émission "Rundschau" de la télévision publique alémanique SRF avait rapporté que l'ex-GE Money Bank avait fourni à un intermédiaire de crédit des données concernant des clients qualifiées de sensibles.

Crédits: Keystone

L'autorité de surveillance des marchés financiers (Finma) a constaté que Cembra Money Bank a contrevenu de "manière significative" aux règles prudentielles dans une affaire de soupçons de violation du secret bancaire, a annoncé l'établissement mercredi. L'ex-GE Money Bank n'écope pas d'une amende, mais devra s'acquitter des frais de dossier à hauteur de 1,5 mio CHF.

Le gendarme des marchés financier a clos le dossier à l'encontre de Cembra, notamment son enquête sur la collaboration entre l'établissement et un intermédiaire de crédit zurichois. La Finma a estimé que Cembra a pris les mesures nécessaires pour corriger les manquements constatés dans le contrôle et l'organisation de son activité, selon un communiqué.

Le régulateur ne prononcera pas d'autre mesure contre Cembra, mais ce dernier devra régler les frais de procédure de 1,5 mio CHF. Ce montant est entièrement couvert par les provisions de 3 mio CHF effectuées par la banque. Cembra a également confirmé ses prévisions pour l'exercice 2014.

En août, l'établissement avait annoncé tabler sur un bénéfice par action entre 4,40 et 4,60 CHF. Au premier semestre, il s'est monté à 2,16 CHF. Etant donné la saisonnalité de ses activités, il s'attend à un deuxième semestre supérieur au premier.

Le ministère public du canton de Zurich avait soupçonné l'établissement spécialisé dans les prêts et l'émission de cartes de crédit de violation du secret bancaire.

A fin mai, l'émission "Rundschau" de la télévision publique alémanique SRF avait rapporté que l'ex-GE Money Bank avait fourni à un intermédiaire de crédit des données concernant des clients qualifiées de sensibles.

L'intermédiaire de crédit zurichois aurait obtenu durant plusieurs années des données concernant des dizaines de milliers de clients. Elles auraient été utilisées en vue de publicités ciblées.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."