Bilan

Scandale 1MDB: le lanceur d'alerte genevois voit sa peine réduite

Le roi de Thaïlande a ordonné une réduction de peine pour l'homme d'affaires genevois qui avait tenté de faire chanter la compagnie pétrolière PetroSaudi, au coeur du scandale 1MDB.

700 millions de dollars ont transité par des agences publiques, des banques et sociétés liées à 1Malaysia Development Berhad (1MDB), avant de se retrouver sur des comptes personnels de M. Razak, entre autres à travers des banques en Suisse et à Singapour.

Crédits: AFP

Le roi de Thaïlande a ordonné une réduction de peine de trois à deux ans de prison pour un homme d'affaires genevois. Ce dernier avait été condamné pour avoir tenté de faire chanter une compagnie pétrolière saoudienne, PetroSaudi.

La célébration des 70 ans de la montée sur le trône du roi Bhumibol Adulyadej est la raison de cette grâce, valable pour toute une série de détenus. Annoncée sur le site internet de la monarchie, l'information a été diffusée mercredi par l'"Argauer Zeitung" et la "Neue Zürcher Zeitung".

Le Genevois de 50 ans avait été condamné à trois ans de prison en août 2015.

Ancien employé de la filiale genevoise de PetroSaudi International, il avait reconnu devant un tribunal de Bangkok avoir récupéré des données sensibles avant de quitter l'entreprise en 2011 et avoir ensuite réclamé 2,5 millions de dollars pour les restituer, avait indiqué la police thaïlandaise.

Scandale financier

PetroSaudi est spécialisée dans l'exploitation du pétrole et du gaz. Elle possède des bureaux au Royaume-Uni, en Arabie Saoudite et en Suisse. La compagnie saoudienne est au coeur d'un scandale financier impliquant une société publique malaisienne.

Il concerne des irrégularités présumées dans un accord complexe datant de 2009 avec une société d'investissement appartenant à l'Etat, mise en place par le premier ministre malaisien Najib Razak.

Les documents volés démontreraient que près de 700 millions de dollars (680 millions de francs environ) ont transité par des agences publiques, des banques et sociétés liées à 1Malaysia Development Berhad (1MDB), avant de se retrouver sur des comptes personnels de M. Razak, entre autres à travers des banques en Suisse et à Singapour.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."