Bilan

Scandale 1MBD: Goldman Sachs plaide non coupable

Trois entités de Goldman Sachs ont plaidé non coupable, lundi en Malaisie, pour le rôle présumé de la banque d'investissement dans le vaste scandale de corruption et de blanchiment d'argent dans le pays, ont rapporté les médias officiels.

Les employés de trois filiales de la banque d'investissement américaine sont soupçonnées d'avoir prêté leur concours au pillage de milliards de dollars du fonds 1MDB.

Crédits: AFP

Un représentant de Goldman Sachs a plaidé non coupable devant la Haute Cour de Kuala Lumpur, a rapporté l'agence de presse nationale malaisienne Bernama. Le juge a fixé le procès pour novembre.

En 2018, la Malaisie a porté plainte contre les entités Goldman Sachs International, Goldman Sachs (Asie) et Goldman Sachs (Singapour), accusées de fausses déclarations qui auraient permis le détournement de sommes importantes en rapport avec les émissions d'obligations.

Ces sommes auraient été détournées du fonds d'investissement public malaisien 1Malaysia Development Berhad (1MDB) au profit notamment de l'ex-Premier ministre malaisien, Najib Razak, et ses proches pour financer des dépenses somptuaires. Goldman Sachs avait aidé à lever 6,5 milliards de dollars pour 1MDB et touché 600 millions de dollars de commission.

Accusations rejetées


En décembre, l'ancien dirigeant de Goldman en Asie du sud-est, Tim Leissner, considéré comme un des principaux instigateurs de l'escroquerie, s'est vu infliger, dans le cadre d'un plaider-coupable, une interdiction d'exercer à vie dans le secteur des valeurs mobilières.

Goldman Sachs a déjà affirmé qu'elle réfuterait les accusations relatives à cette affaire, arguant que l'ancien gouvernement malaisien et le fonds lui ont menti. Elle a cependant provisionné 1,24 milliard de dollars en 2019 pour faire face aux frais liés au scandale.

Le ministère américain de la Justice, qui enquête sur l'affaire car l'argent a été blanchi par le biais du système financier américain, estime que quelque 4,5 milliards de dollars ont été volés. 1MDB a été fondé en 2009 par Kuala Lumpur pour servir au développement économique du pays. Le scandale a joué un rôle majeur dans la chute de Najid Razak en 2018. Il a depuis été arrêté et jugé.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."