Bilan

RBR Capital renforce la pression sur Credit Suisse

L'investisseur activiste Rudolf Bohli, qui détient une participation de 0,2% dans Credit Suisse, renforce la pression pour scinder le groupe bancaire.

Jeudi, Credit Suisse a fait état d'un bénéfice net de 244 millions de francs, multiplié par six en comparaison annuelle. 

Crédits: keystone

Rudolf Bohli, investisseur activiste plaidant pour une scission de Credit Suisse, renforce la pression sur la banque à l'approche de la journée des investisseurs le 30 novembre. "On fait des progrès", a-t-il indiqué à 24 heures, se référant à son ambition d'augmenter sa participation de 900 mio CHF. Le gestionnaire du fonds RBR Capital s'est montré confiant quant à la réussite de son projet dans une interview publiée vendredi dans le quotidien romand.

Actuellement, le fonds détient une participation de 0,2% dans le groupe bancaire, mais les progrès seraient là: "de petits investisseurs projettent de se joindre à nous", indique le directeur. Convaincre les plus gros investisseurs, à l'instar des fonds souverains, devrait par contre prendre plus de temps. S'il parvient à ses fins, sa participation montera à 2% à 3% des parts et le gestionnaire entreprendra alors de rallier d'autres actionnaires à sa cause pour faire pression sur la banque.

L'investisseur propose de scinder Credit Suisse en trois entités distinctes. Le coeur de métier, la gestion de fortune, en formerait une, établie en Suisse. Les activités de banque d'investissement seraient séparées et installées à New-York ou à Londres pour profiter d'une réglementation décrite comme plus favorable. Une troisième unité se consacrerait à la gestion d'actifs.

En outre, M. Bohli exige de "dégraisser", le rendement généré étant jugé "trop faible" actuellement. Ainsi, la banque d'affaires devrait réduire de moitié ses effectifs, soit une suppression de 5000 postes, majoritairement à Londres et New-York.

Le plan de l'investisseur activiste a vocation à doubler la valeur de Credit Suisse à 80 mrd CHF. "L'objectif sera atteint si les nouvelles entités indépendantes réalisent des performances en ligne avec celles de leurs concurrents", a-t-il assuré sans préciser son mode de calcul.

Jeudi, Credit Suisse a présenté ses résultats au troisième trimestre, faisant état d'un bénéfice net de 244 mio CHF, multiplié par six en comparaison annuelle. Le groupe revendique sur les neuf premiers mois de l'année des économies de 1 mrd et prévoit toujours de dépenser moins que le plafond de 18,5 mrd qu'il s'est fixé pour 2017.

A la Bourse suisse, le titre Credit Suisse cédait ses gains de la veille. A 13h09, l'action abandonnait 0,9% à 16,19 CHF dans un SMI en repli de 0,04%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."